La FIFA punit Luis Fernandez

  • A
  • A
La FIFA punit Luis Fernandez
Partagez sur :

Luis Fernandez vient d'écoper d'une sanction plutôt rare. L'actuel sélectionneur d'Israël est en effet suspendu de toute activité sportive par la Fifa, a annoncé jeudi sa fédération, en raison d'un conflit financier avec le club qatari d'Al-Rayyan, qu'il avait entraîné quelques mois en 2005. L'entraîneur français espère régler la situation avant les matches de sa sélection prévus fin mars.

Luis Fernandez vient d'écoper d'une sanction plutôt rare. L'actuel sélectionneur d'Israël est en effet suspendu de toute activité sportive par la Fifa, a annoncé jeudi sa fédération, en raison d'un conflit financier avec le club qatari d'Al-Rayyan, qu'il avait entraîné quelques mois en 2005. L'entraîneur français espère régler la situation avant les matches de sa sélection prévus fin mars. Luis Fernandez interdit de football. L'information semble saugrenue mais est bien réelle. Le médiatique entraîneur français, nommé sélectionneur d'Israël en mai 2010, a été suspendu de toute activité sportive jusqu'à nouvel ordre. Cette décision a été prise par la Fifa qui lui reproche de devoir une somme d'argent importante (400 000 euros) au club qatari d'Al-Rayyan qu'il a entraîné brièvement entre juin et novembre 2005. "Ça fait cinq ans que cette affaire est en cours, cinq ans qu'on en parle, a confié l'ancien international tricolore sur les ondes de RMC où il anime une émission quotidienne. C'est une décision sur le plan sportif. Il y a eu une plainte pénale de ma part. Un dossier a été ouvert. La FIFA a peut-être voulu anticiper sans avoir tous les éléments en main. Comme elle n'a pas tous les éléments, il faut qu'ils attendent. C'est tout simple. Après, on verra. Je reste toujours tranquille, j'ai la conscience tranquille". "Je ne vais pas payer pour les autres" Plaidant sa bonne foi - "Ce n'est pas à moi de rembourser ce que je n'ai pas pris. Si quelqu'un réclame 400 000 euros, et que ce n'est pas moi qui les ai pris, je ne vais pas payer pour les autres" -, l'ex-coach du PSG espère pouvoir régler ce litige très rapidement. "C'est une bataille juridique qui dure depuis des années. Je suis persuadé que le problème va être réglé avant les matches de la fin du mois de mars", a-t-il indiqué dans un communiqué. Actuellement quatrième de son groupe des éliminatoires de l'Euro 2012, l'équipe d'Israël se prépare en effet à jouer deux matches des éliminatoires de l'Euro 2012 à domicile face à la Lettonie et la Géorgie les 26 et 29 mars prochain. En attendant, le président de la Fédération israélienne, Avi Luzon, a annoncé qu'il rencontrerait Luis Fernandez et ses avocats la semaine prochaine. Une situation bien délicate à gérer pour le technicien français dont le bilan à la tête de la sélection israélienne (deux victoires, un nul et cinq défaites en huit matches) lui a déjà valu les foudres de la presse locale.