La dernière ligne droite

  • A
  • A
La dernière ligne droite
Partagez sur :

L'Euro 2011 débute dans huit jours pour l'équipe de France féminine, qui termine sa préparation ce week-end par trois matches amicaux contre le Canada, la Russie et la Biélorussie. Les Bleues, qui montent en puissance depuis deux semaines, espèrent accumuler de la confiance avant de se rendre en Pologne.

L'Euro 2011 débute dans huit jours pour l'équipe de France féminine, qui termine sa préparation ce week-end par trois matches amicaux contre le Canada, la Russie et la Biélorussie. Les Bleues, qui montent en puissance depuis deux semaines, espèrent accumuler de la confiance avant de se rendre en Pologne. Les choses sérieuses commencent pour les Bleues. A un peu plus d'une semaine du coup d'envoi de l'Euro 2011, qui aura lieu du 18 juin au 3 juillet en Pologne, l'équipe de France féminine aborde la dernière ligne droite de sa préparation. Un moment crucial qui doit permettre à Pierre Vincent de peaufiner les réglages, aussi bien offensivement que défensivement, et de dégager une hiérarchie même si, dans ce groupe-là, les egos prennent peu de place. "Les joueuses cadres font du très bon boulot en tant que leaders en équipe de France, l'ambiance est très bonne, apprécie la meneuse Edwige Lawson-Wade, qui effectue cette année son retour en sélection après quatre ans d'absence. Pierre a su installer un jeu d'équipe, sur le terrain et en dehors. Toutes les joueuses sont importantes et c'est une vie de groupe très agréable." Toutes ont le regard tourné vers un seul objectif: les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Cela passera forcément par un bon parcours au Championnat d'Europe, que les partenaires de Céline Dumerc ont dû préparer en moins d'un mois, les calendriers étant serrés. Mais les "Braqueuses", surnom qu'elles ont acquis après leur titre continental en 2009, n'ont pas mis bien longtemps à se mettre dans le bain. Jusqu'ici, elles ont disputé cinq rencontres amicales, pour autant de succès. Prometteur, forcément. Surtout les deux dernières victoires acquises en République tchèque face aux vice-championnes du monde, qui ont offert au sélectionneur un bon aperçu de ce que ses filles peuvent donner, dans le sillage notamment de Sandrine Gruda dans la raquette. A confirmer ce week-end à Beauvais, où les Bleues ont rendez-vous avec le Canada vendredi (à 20h), la Russie samedi (à 20h) et la Biélorussie dimanche (à 17h30). Trois matches pour faire le plein de confiance. Vu ce qu'elles ont montré pour l'instant, il n'y a pas de raison pour qu'elles fléchissent maintenant. "Ça fait quelques années qu'on vise les J.O., c'est la dernière étape avant de pouvoir peut-être y accéder, assure l'intérieure Emmeline Ndongue sur le site de la FFBB. Mais avant d'y aller, il faut se qualifier. Et on est prêtes à travailler ensemble pour arriver à ce que l'on souhaite depuis quatre ans." Le rendez-vous est pris.