La "der" de Shane Williams

  • A
  • A
La "der" de Shane Williams
Partagez sur :

Test-match un perdu au milieu de l'automne, ce Pays de Galles-Australie sera l'occasion pour le public du Millenium Stadium de saluer une dernière fois Shane Williams. Face aux Wallabies, l'ailier star du XV du Poireau va célébrer sa 87e et dernière sélection sous le maillot rouge. C'est une page du rugby gallois qui se tourne.

Test-match un perdu au milieu de l'automne, ce Pays de Galles-Australie sera l'occasion pour le public du Millenium Stadium de saluer une dernière fois Shane Williams. Face aux Wallabies, l'ailier star du XV du Poireau va célébrer sa 87e et dernière sélection sous le maillot rouge. C'est une page du rugby gallois qui se tourne. Ce Pays de Galles-Australie aurait pu être un test-match anonyme. Mais cette rencontre risque d'être riche en émotions, entre l'hommage rendu au défunt Gary Speed, le retour du XV du Poireau sur ses terres (dans un remake de la petite finale de la Coupe du monde) et la dernière sélection de Shane Williams. C'est un monsieur du rugby gallois qui va tirer sa révérence samedi après-midi. L'ailier des Ospreys va honorer sa 87e et dernière sélection internationale. Plus de onze après ses débuts sous le maillot rouge (c'était contre la France lors du Tournoi des VI Nations, en février 2000), Williams, du haut de son mètre 70, est toujours aussi insaisissable. A 34 ans, celui qui a été élu meilleur joueur du monde en 2008, l'année de son deuxième Grand Chelem (après celui de 2005), sort tout juste d'une Coupe du monde réussie, sa troisième, où il a franchi la barre des dix essais dans la compétition. "Il est le dernier représentant d'une espèce en voie de disparition", dit de lui le mythique Barry John, la star galloise des 70's. Unanimement salué, Williams "va laisser un grand vide", selon son sélectionneur Warren Gatland. "C'est notre meilleur marqueur d'essais (57). Ce sera fantastique pour lui de mener l'équipe une dernière fois, et de recevoir l'ovation qu'il mérite." En plus d'être un joueur au talent hors norme, et reconnu par tous, Shane le diablotin était aussi un leader. "Shane est une personne extraordinairement charismatique, un modèle pour les jeunes", selon Barry John. "Il y a autres gars qui sont venus frapper à la porte de l'équipe, mais lui a su rester au niveau mondial constamment, estime Graham Henry, le sélectionneur des All-Black, interrogé par la BBC. Les gens attendent de lui qu'il fasse quelque chose de spécial, et c'est souvent ce qu'il fait. Il a mis tellement d'essais hors du commun." Troisième meilleur marqueur d'essais au niveau international, Williams préfère la jouer modeste avant sa "der". "Ce n'est pas Shane Williams contre l'Australie, c'est le Pays de Galles contre l'Australie, a-t-il déclaré au Telegraph. Je ne veux pas que le fait que ce soit mon dernier match occulte cela. Nous voulons montrer que nous avons avancé depuis la Coupe du monde, et battre l'Australie serait super." Ce serait l'occasion pour la jeune garde galloise d'accrocher un mastodonte du Sud pour la première fois depuis trois ans. Le XV gallois: Halfpenny - North, Sc. Williams, Roberts, Sh. Williams - (o) Priestland, (m) Ll. Williams - Faletau, Warburton (cap), Lydiate - Evans, Br. Davies - Andrews, Bennett, Ge. Jenkins. Remplaçants: Bevington, Rees, R. Jones, Tipuric, Knoyle, Biggar, Cuthbert. Le XV australien: Ashley-Cooper - Turner, Horne, Barnes, Ioane - (o) O'Connor, (m) Genia - McCalman, Pocock, Higginbotham - Simmons, Horwill (cap.) - Ma'afu, Polota Nau, Slipper. Remplaçants: Moore, Alexander, Sharpe, Samo, Lucas, Tapuai, A. Fainga'a.