La D1 féminine pleine lucarne

  • A
  • A
La D1 féminine pleine lucarne
Partagez sur :

Après le beau parcours de l'équipe de France lors de la dernière Coupe du monde en Allemagne, en juillet dernier, le football féminin n'en finit plus de séduire. La preuve en est, la Fédération française de football a annoncé ce jeudi l'obtention des droits TV de la D1 féminine par France Télévisions et Eurosport. De bon augure à un an des Jeux Olympiques de Londres.

Après le beau parcours de l'équipe de France lors de la dernière Coupe du monde en Allemagne, en juillet dernier, le football féminin n'en finit plus de séduire. La preuve en est, la Fédération française de football a annoncé ce jeudi l'obtention des droits TV de la D1 féminine par France Télévisions et Eurosport. De bon augure à un an des Jeux Olympiques de Londres. C'est une première pour le championnat de France. Après l'appel d'offres lancé en juillet dernier, la Fédération française de football a annoncé ce jeudi lors d'un point presse l'acquisition des droits TV de la D1 féminine par France Télévisions et Eurosport. "Je suis content car c'est la première fois que les chaines répondent à cette consultation pour ce championnat que nous allons médiatiser activement sur les semaines à venir", a réagi le président Noël Le Graët. France Télévisions retransmettra six matches dont trois sur France 4 et trois en décrochage. De son coté, Eurosport diffusera cinq matches en direct et six en coproduction avec France Télévisions. Ce pour un coût total de 110 000 euros, bien loin des 510 millions déboursés par l'ensemble des futurs diffuseurs de la Ligue 1 sur la période 2012-2016. La chaine TNT Direct 8 gardant pour sa part les droits des rencontres de l'équipe de France. Pour cette saison 2011-2012, le Challenge de France se nommera la Coupe de France comme chez les messieurs. France Télévisions diffusera la finale et les précédents tours seront retransmis sur CFoot, la chaine lancée dernièrement par la Ligue professionnelle de football (LFP). De bon augure pour le football féminin à moins d'un an des Jeux Olympiques de Londres où les Tricolores tenteront de faire aussi bien que lors du dernier Mondial en Allemagne. Les filles de Bruno Bini avaient alors enthousiasmé les amateurs de ballon rond en atteignant le dernier carré du tournoi.