La Croatie ne se cache pas

  • A
  • A
La Croatie ne se cache pas
@ Reuters
Partagez sur :

FOOT - Un nul contre l'Espagne pourrait suffire au bonheur des hommes de Slaven Bilic.

Tout reste ouvert. La Croatie pourrait bien créer la surprise en boutant l’Espagne ou l’Italie hors de l’Euro 2012. Huitième au classement FIFA, elle a su répondre présent face aux Italiens lors d'un second match où le nul n'arrange personne. Visiblement, Slaven Bilic a trouvé les mots et les réponses tactiques pour maintenir sa sélection en vie dans cet autre groupe de la mort. Le passage du 4-3-2-1 au 4-2-3-1 au retour des vestiaires, avec Luka Modric à la baguette, a été salutaire pour des Vatreni (les "fougueux" en français) qui conservent tous leurs espoirs de qualification.

Déjà quart de finaliste en 2008

Avec quatre points en deux matchs, les Croates pourraient ainsi se contenter du nul lors du dernier match pour passer en quart de finale. Pour leur quatrième participation à un Euro, ils restent toutefois sous la menace italienne qui va devoir se frotter à une équipe d'Irlande déjà dans l’avion pour Dublin. Résultat : il faudra absolument éviter de regarder l’ogre Espagnol réciter son football afin de ne pas rester à quai.

D'après Luka Tripkovic, journaliste et écrivain croate : "Tout est possible, nos grands gabarits et notre technique peuvent les gêner. Un nul ne nous éliminerait pas forcément. On y croit !" Les Croates, déjà quart de finalistes en 2008 après un succès prestigieux contre l'Allemagne en phase de poules, peuvent rêver. Les Srna, Corluka, Mandzukic (le "Super Mario" de cet Euro avec 3 réalisations) et autres Modric vont chèrement défendre leur peau face aux tenants du titre. Les Vatreni continuent de faire vibrer tout un peuple sur des "charbons ardents".