La Coupe va au Barça !

  • A
  • A
La Coupe va au Barça !
Partagez sur :

La formidable saison du FC Barcelone porte enfin ses fruits. Les Catalans se sont adjugés, mercredi, la Coupe du Roi aux dépens de l'Athletic Bilbao (4-1). Pourtant rapidement menés par des Basques motivés, les Blaugrana ont su répondre de manière cinglante pour glaner ce premier sacre.

La formidable saison du FC Barcelone porte enfin ses fruits. Les Catalans se sont adjugés, mercredi, la Coupe du Roi aux dépens de l'Athletic Bilbao (4-1). Pourtant rapidement menés par des Basques motivés, les Blaugrana ont su répondre de manière cinglante pour glaner ce premier sacre.A deux semaines de la finale de la Ligue des Champions à Rome face à Manchester United, le Barça s'est offert mercredi un galop d'essai convaincant à l'occasion d'une finale de la Coupe du Roi que toute l'Espagne ou presque attendait. Entre deux des clubs, qui déchaînent le plus de passions par-delà les Pyrénées, cette revanche de la finale 1984, remportée (1-0) par l'Athletic Bilbao de Javier Clemente face au Barça de César Luis Menotti et marquée par une colossale bagarre générale, aura enflammé la Péninsule...La faute en grande partie à un Leo Messi. Pour Guardiola, qui aura claironné tout au long de la saison sous les louanges que son équipe n'avait encore rien gagné, c'est un premier titre dans sa jeune carrière d'entraîneur.... Messi donne le tonL'Athletic Bilbao avait pourtant ouvert la marque. Sur corner, Toquero s'élève au-dessus de Touré et Xavi pour prendre le meilleur sur les deux Barcelonais et tromper ainsi Pinto (0-1, 8e). Un exploit personnel de Touré va permettre au Barça de revenir au score. L'Ivoirien adresse une frappe qui bat au ras du poteau Iraizoz (1-1, 31e). La seconde période sera son cauchemar pour l'Athletic Bilbao. Sur un centre dévié de Keita, Messi donne l'avantage aux siens d'une frappe puissante du point de penalty (2-1, 54e). Puis, Bojan enroule son tir du plat du pied droit vers le poteau opposé (3-1, 57e) avant que Xavi ne clôture la marque d'un coup-franc platinien ourlé en direction de la lucarne droite d'Iraizoz (4-1, 63e). Le rêve est passé pour l'Athletic. Pour le Barça, qui n'avait plus remporté le trophée depuis onze ans, ce n'est sans doute qu'un début...