La Coupe sinon rien pour Grenoble

  • A
  • A
La Coupe sinon rien pour Grenoble
Partagez sur :

COUPE DE LA LIGUE: Grenoble tentera de sortir la tête de l'eau face à Lorient, mardi, en Coupe de la Ligue.

Avec zéro point pris lors de ses six premières apparitions en championnat cette saison, le GF 38 est plus que jamais lanterne rouge de la Ligue 1. Pour éviter le naufrage, les Grenoblois ont l'occasion de réagir en Coupe de la Ligue, mardi soir, sur la pelouse de Lorient.Le GF 38 est en pleine crise. Le club isérois n'a en effet pas engrangé le moindre petit point depuis le début de l'exercice 2009-2010. Un début de saison catastrophique qui le place irrémédiablement dans le fin fond du classement. Lourdement défaits sur leur pelouse face au Stade Rennais le week-end passé (0-4), les Grenoblois ont fait état d'un manque de combativité et d'envie pour le moins préoccupant. Et Mécha Bazdarevic, interrogé en conférence de presse à la suite de cette rencontre, ne s'y trompe pas: "Je suis depuis trente ans dans le football et j'en ai vécu des situations difficiles. Ce soir (samedi), je ne suis même pas déçu, mais j'ai l'impression qu'ils ont tout fait pour que l'on soit ridicules. Ce qu'on a fait ce soir, c'est une honte".Des propos forts mais réalistes au vu de la prestation affligeante affichée par la formation grenobloise face à Rennes. Cette équipe qui forçait le respect, après avoir réussi à décrocher une honorable treizième place l'an passé, et qui, à ce jour, semble avoir perdu la flamme. Wantiez: "C'est une forme de chantage inacceptable"Redorer le blason du club en ce début de saison est donc essentiel pour les coéquipiers de Laurent Battles qui devront prouver à leurs supporters dès mardi face à Lorient, qu'ils ont du coeur en obtenant leur ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Mais la minorité de supporters qui s'est illustré samedi au Stade des Alpes en lançant des engins pyrotechniques sur la pelouse mérite-t-elle réellement une réaction d'orgueil de ses joueurs ? Probablement pas...En agissant de la sorte, cette poignée d'individus ne fait qu'accroître le malaise déjà existant au sein du club. Et pour Pierre Wantiez, directeur général du club isérois, ces agissements doivent être bannis: "Je condamne les agissements d'individus qui n'ont rien à faire dans les stades. Ce sont les actes d'une vingtaine d'éléments qui veulent exister dans l'anonymat et qui veulent mettre la pression sur le club à travers le huis clos. C'est une forme de chantage inacceptable...", déclarait-il dans les colonnes du Dauphiné Libéré.Nul doute que le GF38 aura besoin du soutien inconditionnel de son public dans les jours à venir pour espérer sortir de la tête de l'eau. Une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue pourrait lancer la saison des protégés de Mécha Bazdarevic. Néanmoins, la tâche ne sera probablement pas facile face à Lorient, invaincu sur sa pelouse depuis le début de la saison.