La Coupe des réseaux sociaux

  • A
  • A
La Coupe des réseaux sociaux
@ Nice-Matin
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - L'édition 2010 sera plus que jamais suivie et commentée sur les réseaux sociaux.

COUPE DU MONDE - L'édition 2010 sera plus que jamais suivie et commentée sur les réseaux sociaux.Le coup de boule de Zinedine Zidane en finale de la Coupe du monde en Allemagne avait fait boule de neige. Vu et revu - et toujours au ralenti -, commenté, moqué et détourné, ce fait de jeu entré dans l'histoire de la Coupe du monde a aussi marqué l'entrée dans l'ère du réactif et du participatif. C'était en juillet 2006, quelques semaines avant la démocratisation de Facebook.Quatre ans plus tard, le réseau social sera au coeur du suivi de la Coupe du monde, selon une étude de Havas Sports et Entertainment et de l'institut CSA rendue publique mercredi. Ainsi, sur les près de huit millions de 15-35 ans qui vont suivre la Coupe du monde sur les réseaux sociaux, 77% expliquent qu'ils vont le faire sur Facebook, 46% sur des plate-formes de vidéos (Youtube, Dailymotion), 21% sur des blogs, Twitter arrivant en dernière position avec 6% seulement.Un espace immanquable pour les marquesDe fait, le temps consacré à la Coupe du monde par jour devrait passer de 2h16 en 2006 à 3h10' en 2010, avec un taux consacré à Internet effectuant un bond de 11 à 32%. "Mais ce n'est pas une consommation qui va venir à la place des médias traditionnels, elle va venir s'ajouter", précise Frédéric Saint-Sardos, directeur des opérations chez HSE. S'ajouter et même se surexposer, car les mises à jour de statuts Facebook devraient se multiplier pendant le visionnage du match via Iphone ou Smartphone.Pour autant, ce ne sont pas les commentaires qui devraient être l'activité n°1 de l'internaute "socialisé" mais bien le visionnage de vidéos. Plus de la moitié des personnes du panel (54%) expliquent ainsi qu'elles vont regarder des vidéos sur les médias sociaux et seulement ensuite donner leur avis (43%). Les marques ont bien évidemment compris l'intérêt d'investir ces espaces communautaires. Sur les quatorze partenaires de la Coupe du monde, dix ont déjà développé des opérations sur les médias sociaux.Coca-Cola a lié réseau social et vidéos avec une plate-forme digitale autour de son spot "The longest celebration", qui met à l'honneur l'originalité dans la célébration des buts, en invitant les internautes consommateurs à envoyer leurs propres vidéos. Un moyen de fidélisation fort autour d'un événement comme le Mondial, qui sera cette année le plus grand terrain de sport mais aussi d'expression du monde.