La chasse à Vettel continue

  • A
  • A
La chasse à Vettel continue
Partagez sur :

Mark Webber (Red Bull) et Fernando Alonso (Ferrari) ont remporté vendredi les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Europe, respectivement en 1'40"403 et 1'37"968. Toujours largement leader du championnat du monde, Sebastian Vettel n'a pris que la 16e position des libres 1, puis la 3e des libres 2, lui qui avait pris l'habitude de survoler ces luttes contre le chrono.

Mark Webber (Red Bull) et Fernando Alonso (Ferrari) se sont montrés les plus rapides vendredi lors des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Europe, respectivement en 1'40"403 et 1'37"968. Toujours largement leader du championnat du monde, Sebastian Vettel n'a pris que la 16e position des libres 1, puis la 3e des libres 2, lui qui avait pris l'habitude de survoler ces luttes contre le chrono. Chacun place ses pions, et les Red Bull ne sont plus aussi souveraines. Certes, l'affirmation est un peu extrémiste après de simples séances d'essais libres, mais dans la continuité du Grand Prix du Canada, la hiérarchie est prête à être - un peu - bouleversée. Mark Webber a peut-être remporté la première séance en 1'40"403, mais le meilleur temps de la deuxième a été réalisé l'après-midi par la Ferrari de Fernando Alonso, en 1'37"968. Les monoplaces autrichiennes n'ont donc pas été archi-dominatrices, avec notamment une 16e place pour Sebastian Vettel le matin. Dans la continuité d'un Grand Prix du Canada qui n'a pas été remporté par l'Allemand - pour la deuxième fois de la saison seulement - la hiérarchie ne demande donc qu'à être bouleversée. Au cumul des deux séances, les cinq top teams se tiennent de peu, ce qui peut laisser espérer une jolie bagarre dès les qualifications de samedi, pour ce Grand Prix qui sera le premier où les cartographies moteurs ne pourront plus être modifiées entre les qualifications et la course. Au-delà de Red Bull et Ferrari, qui ont donc tous les deux remporté une séance, McLaren, Mercedes et Lotus-Renault ont aussi de vrais motifs de satisfaction. Schumacher: "On a bien travaillé" Même si le vainqueur de Montréal, Jenson Button, est resté plutôt sage en prenant les 7e et 6e places, Lewis Hamilton a terminé 4e puis 2e, ce qui peut rendre la formation McLaren relativement confiante avant samedi. Du côté de la Scuderia, Felipe Massa a fini 6e et 5e, tandis qu'Alonso, avant de remporter les libres 2, s'était classé 3e de la première séance. Vitaly Petrov avait lui réalisé la principale surprise le matin, en terminant 2e pendant que Nick Heidfeld prenait la 5e place. Mercedes est resté un peu en dedans lors des libres 1, avec la 9e place de Nico Rosberg et le 11e rang seulement pour Michael Schumacher. Mais le septuple champion du monde n'avait pas dit son dernier mot... Quatrième l'après-midi, "Schumi" finit à moins de quatre dixièmes d'Alonso et confirme sa suprématie nouvelle sur son coéquipier, 8e des libres 2 à plus de six dixièmes de Schumacher. "On a eu un vendredi typique d'essais libres, qui nous a permis de tester différentes configurations, indiquait Schumacher après la deuxième séance, sur le site de la F1. Comme d'habitude le vendredi, on s'est concentré sur les longs "runs", et franchement je suis très content parce qu'on a bien travaillé." Passé tout près de son premier podium depuis son retour en Formule 1, Schumacher peut espérer tirer profit des caractéristiques rapides du circuit urbain de Valence, assez proches de Montréal. Et bien sûr, il n'est pas le seul.