La Bulgarie pour repartir

  • A
  • A
La Bulgarie pour repartir
@ Reuters
Partagez sur :

RALLYE - Sébastien Loeb repart avec la 7e étape du championnat du monde.

RALLYE - Sébastien Loeb repart avec la 7e étape du championnat du monde. Après une pause de plus d'un mois, la saison de rallye redémarre dans l'inconnu. Pour la première des quatre épreuves disputées intégralement sur asphalte, les pilotes ont en effet rendez-vous ce week-end en Bulgarie, pays qui accueille pour la première fois une épreuve WRC. Malgré ses cinq semaines d'interruption, Sébastien Loeb, vainqueur de trois des six rallyes disputés depuis le coup d'envoi de la saison, n'a pas vraiment eu le temps de prendre du repos. "Quand je regarde le peu de temps que j'ai passé chez moi, je n'ai pas le sentiment d'avoir pris des vacances ! Entre les différentes séances d'essais, les opérations promotionnelles, un petit tour aux 24 Heures du Mans et une course de GT en France, je n'ai pas vraiment eu le temps de souffler ! Et dès ce week-end, nous serons à Sofia pour offrir un road-show au public bulgare. Comme je ne supporte pas longtemps l'inactivité, c'est très bien ainsi... Je me sens parfaitement prêt pour attaquer la seconde partie de la saison", a ainsi confié le sextuple champion du monde sur le site du Team Citroën. Solide leader du classement pilotes et invaincu depuis 2004 sur un rallye 100% asphalte, l'Alsacien se montre toutefois prudent avant de débuter cette nouvelle épreuve, qui se déroulera à partir de vendredi près de Borovets, une station de ski située à environ 70 km de la capitale Sofia. "C'est vrai que l'asphalte est notre terrain de prédilection, mais il faut aborder chaque rallye avec humilité," prévient ainsi Loeb. "Nous allons découvrir un nouveau parcours, qui aura sans doute ses spécificités. Il faudra jongler avec la météo – car des spéciales à 2000 mètres d'altitude peuvent être perturbées par des orages – et le choix entre les pneumatiques. Comme à chaque départ, je pars pour gagner. Même si c'est parfois nécessaire, je n'aime pas gérer pour assurer une place d'honneur si je sens que la victoire est à ma portée". Hirvonen: "Je sais ce que j'ai à faire" Récemment promu à la place de Dani Sordo dans le Team Citroën pour les trois derniers rallyes sur terre de la saison (Finlande, Japon et Grande-Bretagne), Sébastien Ogier, qui défendra encore les couleurs du Team Citroën Junior en Bulgarie, compte poursuivre sur sa lancée du début de saison, lui qui a remporté fin mai le rallye du Portugal, son premier succès en WRC. "Le Rallye de Bulgarie sera nouveau pour tout le monde, c'est donc moins désavantageux pour nous même si nous conservons un déficit d'expérience," concède sur son site officiel l'actuel deuxième du championnat du monde, à 38 points de Loeb. Si "la seconde partie de la saison pourrait être moins facile" selon la valeur montante du rallye, ce dernier espère bien franchir un nouveau palier dans son ascension vers les sommets: "l'objectif de ce premier rallye sur asphalte sera de progresser et de nouveau se rapprocher des meilleurs en espérant pouvoir nous battre pour un podium". Privé de victoire depuis son succès en ouverture de la saison en Suède, Hirvonen, pas vraiment à l'aise sur le bitume, n'est pas pour autant dénué d'ambitions dans les Balkans. "J'ai beaucoup piloté sur l'asphalte récemment pour être prêt après cette longue pause et pour améliorer ma conduite sur cette surface. Piloter sur l'asphalte n'est pas aussi naturel pour moi que piloter sur terre, mais je sais ce que j'ai à faire et j'ai besoin de trouver mes automatismes. J'ai identifié ce que je devais améliorer pour me sentir mieux dans mon pilotage", a ainsi confié le Finlandais, qui occupe actuellement la troisième place du classement avec 50 points de retard sur Loeb et n'a plus de temps à perdre s'il veut avoir encore une chance de gêner le Français dans sa conquête d'un septième titre.