La Bosnie : une histoire à écrire

  • A
  • A
La Bosnie : une histoire à écrire
@ Reuters
Partagez sur :

La Bosnie ne s'est jamais encore qualifiée pour une grande compétition.

La Bosnie ne s'est jamais encore qualifiée pour une grande compétition. Indépendante depuis 1992, la Bosnie-Herzégovine, que la France affronte mardi soir lors de son deuxième match des éliminatoires de l'Euro 2012, est une jeune nation. C'est encore plus vrai dans le football puisque la Bosnie n'a été affiliée à la FIFA qu'en 1996. Son premier match de football en tant que nation indépendante, elle l'avait néanmoins disputé trois ans plus tôt, le 6 juin 1993, face à l'Iran, pour une victoire forcément historique (3-1). Pour sa première campagne de qualification à une grande compétition, la Coupe du monde 1998, en France, la Bosnie avait terminé quatrième et avant-dernière de son groupe. Malgré deux premiers matches difficiles (0-3 en Grèce, 1-4 contre la Croatie), elle avait commencé à faire apparaître quelques promesses, au détour d'une victoire en Slovénie (2-1) et surtout d'une nette victoire face au Danemark (3-0). Deux matches nuls contre l'Espagne en 2004 et 05 À l'époque, les stars de l'équipe s'appellent Elvir Bolic ou Hasan Salihamidzic, passé depuis par le Bayern Munich et aujourd'hui taulier à la Juventus Turin. Lors des éliminatoires de l'Euro 2000 (4e sur 6) et de la Coupe du monde 2002 (4e sur 5), la Bosnie ne parvient pas à franchir un cap. C'est lors des éliminatoires de l'Euro 2004 que la Bosnie commence réellement à se faire remarquer. Dans un groupe très homogène, elle bat (encore) le Danemark et la Norvège et échoue à deux points seulement de la première place. Il reste encore à la Bosnie à signer une performance contre une grande nation du football. Ce sera le 8 septembre 2004. En qualifications pour la Coupe du monde 2006, les Bosniens tiennent en échec l'Espagne à Zenica, un exploit qu'ils rééditeront l'année suivante, cette fois à Madrid. Mais handicapée par une lourde défaite en Belgique (4-1), la Bosnie échoue à la 3e place de son groupe derrière la Serbie-et-Monténégro et l'Espagne. Privée de Coupe du monde 2010 en barrages Après une campagne 2006-07 très faible (4e de son groupe d'éliminatoires de l'Euro 2008, un point devant la Moldavie), la Bosnie éclate à la face de l'Europe lors des éliminatoires de la dernière Coupe du monde. Dans un groupe, certes assez faible, elle termine deuxième derrière l'Espagne (avec notamment un 7-0 face à l'Estonie et deux succès contre la Belgique) et gagne le droit de disputer les barrages. Contre le Portugal, la Bosnie, emmenée par le duo de Wolfsburg Zvjezdan Misimovic - Edin Dzeko, joue longtemps la qualification avant de s'incliner (2-0) sur l'ensemble des deux matches. Désormais installée aux portes du Top 50 de la FIFA (51e en fin d'année dernière), la Bosnie attend deux choses avec impatience : une victoire contre un grand d'Europe en match officiel et un billet pour une grande compétition. En battant la France mardi, elle comblerait un premier vide et se placerait idéalement pour combler le second...