La bombe Soumaré !

  • A
  • A
La bombe Soumaré !
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLE - A la surprise générale, la Française est devenue championne d'Europe du 200m.

ATHLE - A la surprise générale, la Française est devenue championne d'Europe du 200m. La performance de Myriam Soumaré est tout simplement incroyable. L'athlète tricolore est devenue championne d'Europe du 200 mètres sur la piste de Barcelone en pulvérisant son record personnel, passant de 23''01 à 22''32. Un chrono qui lui permet d'être la sprinteuse la plus rapide d'Europe cette saison. La sociétaire de l'AA Pays de France 95 empoche donc une deuxième médaille, après le bronze obtenue sur sa discipline de prédilection du 100 m. Pourtant les choses étaient mal engagées pour l'ensemble de la délégation française qui voyait Véronique Mang au couloir n°1 être disqualifiée pour avoir anticipé le départ. Un épisode qui n'a en rien entamé la concentration de Myriam Soumaré, située à l'extrême opposée, au couloir n°8. Partie sur les chapeaux de roues dans les 50 premiers mètres, elle est néanmoins devancée par deux adversaires à l'entrée de la ligne droite. Soumaré: "Le 200 m était un test" Au prix d'un effort incroyable, comparable à celui de Christophe Lemaître la veille sur la même distance, Myriam Soumaré déborde la Russe Aleksandra Fedoriva puis l'Ukrainienne Yelizaveta Bryzhina. "C'est ce que j'avais vu avec mon coach: partir fort, tenir car j'étais fatiguée et je savais que les 50 derniers mètres seraient durs, ça s'est joué au mental, je n'ai rien lâché", a-t-elle dit au micro de France Télévisions. Elle s'offre même le luxe de terminer avec deux longueurs d'avance. A l'arrivée, tombant dans les bras de son infortunée compère de l'équipe de France Lina Jacques-Sebastien (5e de la course), la nouvelle championne d'Europe semble à peine réaliser la portée de sa performance. "Le 100 m m'avait déjà comblé. Le 200 m était un test seulement. On va tourner la page et se concentrer sur le relais". Grâce à ce succès, un peu à la surprise générale, l'équipe de France empoche sa cinquième médaille d'or lors de ces championnats d'Europe et atteint un total de 11 médailles tout métaux confondus.