La Berrichonne manque le coche

  • A
  • A
La Berrichonne manque le coche
Partagez sur :

LIGUE 2 - Châteauroux s'est incliné face au promu istréen (0-2), vendredi, lors de la 8e journée de Ligue 2.

Châteauroux a subi une petite désillusion, vendredi, lors de la 8e journée de Ligue 2. Battus par Istres (0-2), les Castelroussins manquent l'opportunité de monter sur le podium. De son côté, Clermont enchaîne une deuxième victoire face à Angers (3-2).Petite désillusion dans le Berry. En position de revenir sur le podium, Châteauroux a manqué le coche, vendredi, à domicile. Pourtant opposés à un promu istréen qui n'avait jusque là remporté qu'une seule rencontre, les hommes de Dominique Bijotat n'ont jamais su faire la différence. Après une première période assez terne, les Berrichons vont même encaisser un but juste avant le retour au vestiaire puisque c'est le défenseur provençal Doumbia qui ouvre la marque du genou (45e). Les arrêts de jeu ne réussissent définitivement pas aux Castelroussins puisque ces derniers vont même encaisser un deuxième but en toute fin de match puisque Mesloub met fin au suspense (2-0, 93e).Sur le podium, Tours a manqué l'occasion de prendre une petite marge d'avance puisque les hommes de Daniel Sanchez n'ont pas pu ramener plus d'un point de leur voyage en Corse, face à Ajaccio (2-2). Menés à deux reprises après des buts de Kinkela sur penalty (30e) et de Diaz (76e), les Tourangeaux sont revenus au score grâce au meilleur buteur du championnat, Giroud (56e) et du joker Belaud (84e). Ajaccio profite de ce match nul pour sortir provisoirement de la zone rouge puisque les Corses passent devant Sedan, qui affronte Brest samedi.Clermont remonte la penteAutre duel en haute altitude, l'affrontement entre le 5e, Vannes, et le 7e, Arles-Avignon. Prometteur sur le papier, la rencontre a accouché d'une déception puisque les occasions se sont faites rares au Parc des Sports d'Avignon. C'est l'inévitable buteur de ce début de saison, Gimbert, qui ouvert le score côté breton (71e), avant que Guillon ne marque un but gag contre son camp (88e). Un résultat nul dont Michel Estevan ne se satisfait pas, contestant notamment le coup franc qui a amené le but vannetais. "C'est rageant. Ça fait trois matches qu'on subit les décisions arbitrales. Il n'y avait pas faute sur le coup franc. C'est toujours contre nous, même si je ne veux pas faire le Caliméro", a ainsi expliqué le coach sudiste au micro de Ma Chaîne Sport.Dans les autres matches, Guingamp et Bastia se sont également tenus en échec (1-1) avec des buts d'André (27e), côté corse, et Allaoui (79e) pour les Bretons. Autre match nul, celui sur lequel se sont séparés Laval et Dijon (2-2). Si Ribas a ouvert la marque côté dijonnais (13e), les Tangos ont ensuite inscrit deux buts par Lamatina (45e), qui jouait d'ailleurs son premier match en Ligue 2 après trois ans en Espagne, et Haguy (78e), qui a profité d'une boulette de Malicki. C'est finalement Mandanne qui va clore la marque sur penalty (83e). Enfin, après son succès à Strasbourg, Clermont obtient sa deuxième victoire de rang face à Angers (3-2), grâce à un but dans les arrêts de jeu de Yatabaré, et remonte à la 12e place.Nantes, leader provisoireLe FC Nantes s'est emparé de la première place de la Ligue 2 samedi à la suite de son succès acquis dans l'antre de la Beaujoire face à Nîmes (2-1). Rémy Maréval trouvait la faille dès la 26e seconde de jeu à la suite d'un lob astucieux depuis sa moitié de terrain, quitrompait la vigilance du portier nîmois. Le défenseur nantais inscrivait là son premier but de la saison et aurait bien pu doubler la mise quelques minutes plus tard si sa frappe n'avait pas heurté le montant adverse. Stéphane Darbion enfonçait le score dès la 20e avant que Mandrichi ne réduise la marque juste avant la mi-temps. 2-1, ce sera le score final. Les Canaris ont pris les commandes de la Ligue 2 ce samedi en attendant le résultat de Caen qui se déplacera lundi à Strasbourg, actuelle lanterne rouge du championnat. A noter dans le même temps la victoire du Havre face à Metz (2-0).