La belle semaine du Losc

  • A
  • A
La belle semaine du Losc
Partagez sur :

Quatre jours après avoir repris des couleurs en Ligue des champions en allant dominer le CSKA Moscou en Russie, Lille a confirmé en renouant avec la victoire en Ligue 1, ce samedi face à Brest (2-0). Après trois matches nuls consécutifs en championnat, les Dogues ont profité des réalisations de Dimitri Payet et Moussa Sow dans cette 15e levée pour conserver leur place sur le podium.

Quatre jours après avoir repris des couleurs en Ligue des champions en allant dominer le CSKA Moscou en Russie, Lille a confirmé en renouant avec la victoire en Ligue 1, ce samedi face à Brest (2-0). Après trois matches nuls consécutifs en championnat, les Dogues ont profité des réalisations de Dimitri Payet et Moussa Sow dans cette 15e levée pour conserver leur place sur le podium. La mécanique lilloise suivrait-elle un fonctionnement cyclique dans cet exercice 2011-2012 ? Depuis la 3e journée, les hommes de Rudi Garcia se plaisent en effet à enchaîner triplettes de victoires et de matches nuls. Après trois partages des points de rang, les Dogues ont ainsi renoué avec le succès à l'occasion de la 15e journée de Ligue 1 et de la venue du Stade Brestois au Stadium Lille Métropole. Trois points bienvenus qui viennent clore une belle semaine pour la formation nordiste, complètement relancée en Ligue des champions à la faveur d'un succès obtenu mardi sur le terrain du CSKA Moscou (2-0). Un déplacement en terre russe qui a laissé des traces ce samedi, notamment au cours d'une deuxième période qui a vu les Nordistes subir la fougue de Brestois dominateurs et mis en confiance par l'obtention de deux victoires lors de leurs trois dernières sorties sur les prés hexagonaux, leurs premières de la saison. Une bonne forme qui s'est heurtée aux coups d'éclat de champions de France inconstants mais suffisamment talentueux pour remettre la machine en marche, Landreau jouant pleinement son rôle en signant deux parades de choix à la fin de chaque période, face à Roux dans la première (42e) et Ben Basat dans la seconde (90+1e). Une 700e victoire dans l'élite pour Lille "Physiquement, on a souffert, on savait que Brest allait nous embêter, Micka nous fait les bons arrêts, mais c'est une victoire", retiendra après coup Rio Mavuba devant les caméras d'Orange sport. C'est qu'avant de souffrir, le Losc avait fait le nécessaire en démarrant les hostilités par le bon bout. Onze minutes suffisent en effet aux Dogues pour ouvrir le score, Payet logeant le ballon dans la lucarne d'Elana d'un joli tir du gauche déclenché depuis l'entrée de la surface (1-0). Parfaitement lancé, le Losc joue une partition sans fausse note, mais manque de réussite, à l'image de ce tir d'Hazard sur la transversale (29e) ou cette nouvelle frappe de Payet qui passe à quelques centimètres du montant (38e). Les tribulations des Dogues, à commencer par cette énième blessure de De Melo, remplacé prématurément par Sow (25e), ou le réveil brestois symbolisé par ce ciseau acrobatique de Roux qui n'accroche pas le cadre (52e), n'empêchent pas Eden Hazard et ses partenaires d'empocher un 700e succès dans l'élite. Le Belge y participe activement en offrant le deuxième but du match à Sow d'un centre précis que l'attaquant sénégalais reprend du plat du pied gauche pour enterrer de vaillants Brestois, qui auraient pu espérer ramener autre chose qu'une défaite de ce voyage dans le Nord. "On a fait une mauvaise entame de match, après on s'est resserré, on a pris la mesure de l'adversaire et en seconde on a manqué de réussite. En deuxième période, il nous manquait vraiment pas grand-chose, c'est frustrant car on connaissait la qualité de cette équipe lilloise, on a manqué de réussite", analysera Jonathan Zebina, défenseur d'une formation qui ne compte qu'un point d'avance sur la zone rouge. Loin de ce genre de tracas, Lille reste en lice pour un doublé après une semaine des plus agréables.