La "bande à Forget" favorite

  • A
  • A
La "bande à Forget" favorite
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DAVIS - La France défie l’Allemagne en quarts de finale, à partir de vendredi.

Encore un dernier effort avant les vacances. Après avoir souffert de la chaleur dans des marathons sur la terre battue de Roland-Garros, après avoir usé le gazon londonien et plongé derrière le filet de Wimbledon, les Français font des heures sup’. Emmenés par Guy Forget, les Bleus se déplacent ce week-end à Stuttgart pour disputer les quarts de finale de la Coupe Davis. Europe1.fr vous donne les clés de cette rencontre.

Les Allemands veulent une revanche. La méfiance était de rigueur à la veille du premier match. "On les a battus l'an dernier à Toulon, mais ils étaient moins forts car ils n'avaient ni Florian Mayer ni Philipp Petzschner", a souligné Guy Forget, le capitaine français. Et de renchérir : "je pense que les choses seront plus compliquées ici". Guy Forget fait bien de prendre quelques précautions car les Allemands, chez eux, auront à cœur de prendre leur revanche. Et pour cause, l’an dernier, ils s’étaient inclinés 3-0 à Toulon au premier tour.

Richard Gasquet prêt pour la Coupe Davis, 930

© REUTERS

Gasquet d’entrée. C’est une juste récompense pour un homme en forme. Richard Gasquet, qui n'avait plus été titulaire en simple depuis 2008, disputera le premier simple face à Florian Mayer, vendredi à Stuttgart. Huitième de finaliste à Roland-Garros et à Wimbledon, "Richie" est revenu à son meilleur niveau depuis quelques mois. Guy Forget le sait et compte d’ailleurs beaucoup sur lui : "il a beaucoup mûri. C'est peut-être le bon moment pour qu'il relance son compteur de victoires en Coupe Davis".

Une équipe au complet. Guy Forget a reconnu avoir des "problèmes de riche" en révélant sa composition pour ce quart de finale de Coupe Davis. Depuis un an et demi, le capitaine des Bleus a systématiquement dû composer avec des blessures à répétition. Cette fois, il peut s’appuyer sur sa "dream team". Sans surprise, c’est Gaël Monfils qui disputera l'autre simple face à Philipp Kohlschreiber. Pour le match en double, Guy Forget n’a pas fait le choix de réunir deux joueurs de double comme il a pu le faire par le passé avec Julien Benneteau et Michaël Llodra. Il devra donc choisir entre Gaël Monfils, Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga pour accompagner Michaël Llodra. Si la France mène 2-0 après la journée de vendredi, il y a fort à parier pour que Tsonga soit aligné.

Les titulaires contre l'Allemagne, 930

© Montage REUTERS

Un statut à assumer.Finalistes malheureux l’an passé à Belgrade, les Bleus sont largement favoris dans ce quart de finale. Une rencontre de Coupe Davis ne se juge pas seulement sur le classement ATP mais quand même… Les deux joueurs français alignés en simple (Gaël Monfils, 7e, Richard Gasquet, 11e) semblent mieux armés que leurs adversaires allemands (Florian Mayer, 20e, Philipp Kohlschreiber, 42e) pour faire basculer une rencontre au meilleur des cinq manches. A en juger par leur état de forme et leurs récents exploits à Roland-Garros et Wimbledon, les joueurs tricolores ont une meilleure cote. Si vous ajoutez à tout ça le revers fouetté de Gasquet et le punch de Monfils, la France est largement favorite de cette confrontation.

Un terrain favorable. En Coupe Davis, la règle est simple, le pays qui reçoit impose sa surface. L’Allemagne a donc choisi la terre battue. Peut-être par superstition puisque les Bleus l’avaient emporté l’année dernière sur dur. Peut-être aussi parce qu’ils sont plus à l’aise sur cette surface. Ou peut-être parce que le tournoi de Stuttgart débute le lundi et qu’il n’existe pas meilleur échauffement pour le public. Toujours est-il que si on regarde le dernier tableau de Roland-Garros, trois Français (Gilles Simon, Gaël Monfils et Richard Gasquet) étaient présents en huitièmes de finale. Et les Allemands ? Aucun. Florian Mayer s’est arrêté au deuxième tour et Philipp Kohlschreiber n’a pas franchi le premier. S’il ne faut pas oublier que les Allemands joueront chez eux, tous les voyants sont au vert pour une qualification de l’équipe de France.

Le programme de vendredi : (à partir de 12h)

Florian Mayer (GER) - Richard Gasquet (FRA)
Philipp Kohlschreiber (GER) - Gaël Monfils (FRA)