La 4e journée au crible

  • A
  • A
La 4e journée au crible
Partagez sur :

Lyon qui bat Montpellier (2-1), l'OM qui craque encore défensivement à Lille (3-2), ou le PSG de Javier Pastore qui marque enfin les esprits face à Toulouse (3-1), voilà les principaux évènements de la quatrième journée de Ligue 1. On notera également les deux nouveaux buts d'Alain Traoré, et la colère de Grégory Pujol contre les arbitres.

Lyon qui bat Montpellier (2-1), l'OM qui craque encore défensivement à Lille (3-2), ou le PSG de Javier Pastore qui marque enfin les esprits face à Toulouse (3-1), voilà les principaux évènements de la quatrième journée de Ligue 1. On notera également les deux nouveaux buts d'Alain Traoré, et la colère de Grégory Pujol contre les arbitres. LE TOP : Lyon Toujours invaincu au mois d'août, Lyon s'est payé le luxe de battre le leader (2-1), Montpellier, qui n'avait jusque-là accumulé que des victoires. Pour ses débuts en tant qu'entraîneur, Rémi Garde semble avoir réussi à insuffler un nouvel état d'esprit à des Lyonnais qui pointent désormais à la deuxième place du classement. "On est heureux de pouvoir sortir avec 3 points, explique Michel Bastos, sur le site du club. Cette équipe de Montpellier nous a posé beaucoup de problème heureusement que nous avons un grand Hugo Lloris". Le gardien de but international a en effet encore une fois fait preuve de grande classe, notamment devant Olivier Giroud. Seul ombre au tableau, la blessure au pied de Lisandro Lopez, qui devrait l'écarter des terrains pour un mois. LE FLOP : La défense de l'OM Les cheveux blancs commencent à s'accumuler sur le crâne de Didier Deschamps. Le coach marseillais a en effet vu une nouvelle fois son équipe faiblir défensivement, face à Lille (2-3). La charnière Diawara-Fanni n'a donc pas été plus performante que les paires Diawara-Mbia, Nkoulou-Mbia, et Nkoulou-Diawara. "Mbia ne reviendra pas tout de suite, Nkoulou ça parait compliqué, souffle le technicien, dans des propos rapportés par La Provence. Après c'est sûr que lorsqu'on encaisse un but il y a une erreur, mais parfois on pourrait aussi éviter que la défense soit mise sous pression. Il faut travailler pour s'améliorer collectivement et individuellement". Un travail qui sera difficile d'effectuer cette semaine, la plupart des joueurs partant en équipe nationale... LA STAT : 5 Où s'arrêtera Alain Traoré ? Milieu de terrain de formation, Alain Traoré trône désormais tout en haut du classement des buteurs, avec 5 réalisations en 4 journées. Face à Ajaccio (4-1), le Burkinabé a ajouté deux nouveaux buts, encore sur des frappes lointaines. Et pour la première fois de la saison, l'AJA a cette fois gagné la rencontre. "C'est une magnifique soirée car on avait à coeur de gagner ce soir, explique le joueur au micro de RTL. Cela faisait trois matchs que l'on disputait de bons matchs sans arriver à l'emporter. Je suis bien physiquement. Pour un footballeur, c'est le plus important. Quand on est bien sur ce plan-là, tout devient plus simple". LE JOUEUR : Javier Pastore Le PSG est enfin lancé ! Après une première victoire pas forcément convaincante face à Valenciennes la semaine passée, les Parisiens ont marqué les esprits, en allant s'imposer à Toulouse (3-1). Un succès acquis en seconde période, grâce notamment à deux passes décisives signées Javier Pastore, qui jouait là son premier match en tant que titulaire en Ligue 1. "Et il aurait même pu marquer si Ahamada ne la sort pas en corner (62e), lance Antoine Kombouaré, dans les colonnes du Parisien. Il monte en puissance, à l'image de Gameiro et Ménez". Ces trois-là semblent en effet se trouver de mieux en mieux, et commencent à donner de sérieux espoirs aux supporters. LA PHRASE : "Les circonstances sont contre nous, trois messieurs qui étaient sur le terrain ce soir se reconnaîtront", de Grégory Pujol Grégory Pujol est frustré, et il le fait savoir. Après la défaite de Valenciennes, dernier de L1, face à Bordeaux (1-2), l'attaquant nordiste n'a pas hésité à exprimer sa frustration envers M. Piccirillo et ses assesseurs. En cause ? Le dernier but girondin, entaché d'un pied haut de Diabaté. "On est déçus et en colère, pour nous et pour les supporters. Depuis le début de saison, on n'est pas vernis", glisse le buteur, dans les colonnes de La Voix du Nord. Pas question toutefois de baisser les bras: "On ne doute pas, on a vu qu'on était capables de faire de belles choses". LE SONDAGE : Vous avez une nouvelle fois été très nombreux à voter et c'est la défaite de l'OM face à Lille qui vous le plus marqué lors de cette 4e journée de Ligue 1 (45%). Les deux passes décisives de Javier Pastore vous ont également emballé (24%), tout comme la victoire de l'OL, entaché de la blessure de Lisandro Lopez (18%). En revanche, les deux nouveaux buts d'Alain Traoré (10%), et surtout la première victoire de Lorient à domicile depuis le 19 février (3%), ne vous ont franchement pas frappés.