La 1ere journée au crible

  • A
  • A
La 1ere journée au crible
Partagez sur :

La première journée de Ligue 1 a offert un joli spectacle ce week-end et quelques surprises dont la déconvenue des Parisiens, cueillis une nouvelle fois au Parc des Princes par des Lorientais inspirés. Rennes a séduit et se place en premier leader, Marseille joue mais encaisse beaucoup de buts et la Ligue 1 se prend à rêver de journées spectaculaires avec de nombreuses réalisations et des victoires à l'extérieur.

La première journée de Ligue 1 a offert un joli spectacle ce week-end et quelques surprises dont la déconvenue des Parisiens, cueillis une nouvelle fois au Parc des Princes par des Lorientais inspirés. Rennes a séduit et se place en premier leader, Marseille joue mais encaisse beaucoup de buts et la Ligue 1 se prend à rêver de journées spectaculaires avec de nombreuses réalisations et des victoires à l'extérieur. LE FLOP : Paris La soirée avait tout pour être une belle fête. Public au rendez-vous, abonnés de retour, recrues titularisées, nouveaux propriétaires dans les tribunes et star présentée en grande pompe. Javier Pastore, puisqu'il s'agit de lui, devra pourtant attendre pour voir son nouveau club s'imposer. Paris a en effet bu la tasse sous la pluie du Parc des Princes, manquant ses débuts pour ce que tous appellent "l'entrée dans une nouvelle dimension". Christian Gourcuff a joué un vilain tour à ce PSG nouveau opposant son collectif aux paillettes et grands noms manquant cruellement d'automatismes. Quercia a joué le rôle du bourreau et Paris se présentera déjà à Rennes avec l'obligation du résultat. Loin d'être simple au vu de la performance des Bretons ce week-end. LE TOP : Rennes Le Stade Rennais a réalisé le bon coup de cette première journée, étrillant le promu dijonnais bien malheureux pour sa première apparition dans l'élite (5-1). Si le score peut paraitre sévère au vu du match (un but refusé pour un hors-jeu inexistant en début de match et un penalty manqué côté bourguignon), les Bretons ont affiché une belle maitrise et un impact physique intéressant, rôdé par ses deux matches de Ligue Europa. Le Stade Rennais s'est renforcé offensivement et ça se voit, Pitroipa et Boukari épaulant bien sur les ailes un duo Féret-Montano prometteur. Face à un promu dijonnais un peu naif mais qui a eu le mérite de ne jamais abdiquer quitte à prendre cinq buts dans la musette, Rennes a séduit et satisfait Frédéric Antonetti, déjà tourné vers l'un des chocs de la première journée : "C'était un premier match, il y a encore des réglages. Démarrer comme cela est très important compte tenu que l'on reçoit Paris la semaine prochaine. Il ne fallait pas avoir l'épée de Damoclès au dessus de nous." C'est au contraire le PSG qui peut s'inquiéter... LA STAT : 31 Comme le nombre de buts marqués lors de cette première journée. Et quels buts, frappes splendides dignes des meilleurs top buts de Bundesliga avec notamment les éclairs de l'Auxerrois Traoré ou du Caennais Proment, petit pointu de renard signé Lisandro, reprise de volée par Lucho, la Ligue 1 s'est offert un début en fanfare ! 34 ans que le championnat ne s'était pas ouvert par un tel festival offensif. La saison 1977-1978 avait en effet débuté avec 42 buts, bien aidée par quelques cartons dont le 6-1 de Valenciennes-Troyes, le 6-2 de Strasbourg-Laval ou encore le 5-2 de Rouen-Metz. LE JOUEUR : Quentin Westberg On aurait également pu citer le malheureux Leon, habituel portier de la CFA 2 auxerroise. Mais Quentin Westberg a sans doute réalisé la bévue du week-end, laissant Brest revenir à hauteur du promu Evian-Thonon. Sa grosse faute de main sur un ballon anodin de Grougi a relancé les Bretons alors que le champion de Ligue 2 semblait bien lancé pour aller cueillir son premier succès. Pour ajouter à ses malheurs, le Franco-américain jouait gros en l'absence de Laquait alors que les dirigeants haut-savoyards souhaiteraient recruter un nouveau gardien... Sa performance n'a pas dû les convaincre d'arrêter leurs recherches. LA PHRASE : "On encaisse beaucoup de buts, c'est une réalité", de Didier Deschamps sur le site de l'OM. L'OM affiche un double visage en ce début de saison. Flamboyante offensivement, l'équipe marseillaise est plus à la peine défensivement, connaissant quelques inquiétants trous d'air en cours de match. Et Mandanda ne parvient pas à garder ses cages inviolées. 2 buts contre l'Udinese en match amical, 4 buts contre Lille puis 2 contre Sochaux ce week-end, l'addition est salée pour le meilleur gardien de Ligue 1 en 2010-2011 (trophées UNFP). Voici sans doute le chantier numéro 1 de Didier Deschamps. LE SONDAGE : La déception d'un PSG très attendu et défait par Lorient rallie de nombreux suffrages (41% de vos votes). Vous avez également souhaité souligner le spectacle plaisant de cette première journée, forte de 31 buts et de jolies frappes (22%). Le départ réussi de Lyon a séduit 13% d'entre vous, plus que les cinq victoires à l'extérieur (9%), les déboires des promus (9%) ou encore le gâchis à domicile de l'OM qui laisse, une nouvelle fois, filer des points au Vélodrome (7%).