La 15e journée au banc d'essai

  • A
  • A
La 15e journée au banc d'essai
Partagez sur :

Dominé par Toulouse mercredi (8-25), Agen a réagi dimanche lors de la 15e journée à Armandie face à Bayonne (21-3). Les Agenais s'éloignent ainsi de la zone rouge, malgré le nul de La Rochelle face au Stade Français (26-26), obtenu grâce à Thomas Soucaze. De son côté, Maxime Médard a conforté sa place de meilleur marqueur d'essais du Top 14, alors que Philippe Saint-André a apprécié la performance de ses troupes face au BO (38-26).

Dominé par Toulouse mercredi (8-25), Agen a réagi dimanche lors de la 15e journée à Armandie face à Bayonne (21-3). Les Agenais s'éloignent ainsi de la zone rouge, malgré le nul de La Rochelle face au Stade Français (26-26), obtenu grâce à Thomas Soucaze. De son côté, Maxime Médard a conforté sa place de meilleur marqueur d'essais du Top 14, alors que Philippe Saint-André a apprécié la performance de ses troupes face au BO (38-26). DANS LE VESTIAIRE DE... : Agen De retour dans l'élite du rugby hexagonal après trois saisons passées en Pro D2, le SU Agen savait sa mission de rester au sein du Top 14 particulièrement délicate. Cet exercice 2010-2011 avait d'ailleurs particulièrement mal commencé avec deux lourdes défaites face à Toulouse (24-44) et Bayonne (0-27). Mais depuis, la situation a bien évolué pour le club du Lot-et-Garonne. Battus une nouvelle fois par les Toulousains (8-25), mercredi dernier à l'occasion de leur première rencontre des matches retours, les Agenais, malgré l'absence de leur ouvreur et buteur Valentin Courrent, victime d'une déchirure à la cuisse, ont pris leur revanche face à l'Aviron (21-3), ce dimanche, grâce notamment aux deux essais inscrits par Vaka (51e) et Edmond-Samuel (74e). Une performance de taille pour le SUA, d'autant plus que les Basques restaient sur cinq succès consécutifs toutes compétitions confondues dont un trois jours auparavant face à Toulon (20-9). Une prestation de haute volée qui a séduit leur entraîneur Christian Lanta qui s'est confié à nos confrères de Sud Ouest: "On savait que c'était un match important. L'équipe a été capable de supporter cette pression pour signer une victoire référence". Ce dernier refuse toutefois de s'enflammer et sait ce qui attend encore ses troupes: "On n'a pas assez de marge de manoeuvre pour penser que c'est fait. Notre force est peut-être de savoir que rien n'est acquis. Le meilleur moyen de se maintenir est de recommencer le championnat à chaque match". Avec quatre victoires lors de ses cinq derniers matches, Agen est sorti de la zone rouge et compte désormais trois points d'avance sur le premier relégable, La Rochelle. Samedi prochain, les Agenais tenteront de confirmer leur belle performance à Biarritz, qui, après deux défaites à l'extérieur, n'aura pas le droit à l'erreur sur sa pelouse. LE JOUEUR : Thomas Soucaze Formé à Biarritz avant de porter les couleurs de Pau et Agen, Thomas Soucaze se révèle à La Rochelle. Arrivé en 2008 sur la côte atlantique, ce solide troisième ligne de 28 ans a connu la montée en Top 14 à l'issue de l'exercice précédent avant de confirmer à l'échelon supérieur cette saison. Dimanche face au Stade Français, si les Rochelais ont laissé échapper une victoire qui leur tendait les bras (26-26), le numéro 8 des Maritimes a été au four et au moulin. Solide en défense et impressionnant dans les airs, il a été récompensé de ses efforts en étant à deux reprises à la conclusion d'un gros travail du pack rochelais (26e et 46e). Insuffisant pour permettre à son club de sortir de la zone rouge, mais l'espoir reste de mise du côté de La Rochelle. LA PHRASE : "Mon équipe est faite pour jouer", Philippe Saint-André (entraîneur de Toulon) dans les colonnes de Var-Matin Surpris à Bayonne mercredi (9-20), le RCT n'a pas mis longtemps à se refaire la cerise. Opposés dimanche à Mayol au Biarritz Olympique, les Varois se sont imposés à l'issue d'un match spectaculaire (38-26), avec quatre essais en leur faveur, dont un doublé de Rudi Wulf, contre deux pour le BO. Une performance de taille qui a été appréciée à sa juste valeur par l'entraîneur toulonnais Philippe Saint-André, quasi-euphorique dans les colonnes de Var-matin: "La mission est accomplie. Ce match, il ne fallait vraiment pas le perdre. Face à une équipe de Biarritz très solide, c'était compliqué. Si on ne sait toujours pas tuer un match, on y a mis beaucoup d'intentions. Le BO s'est montré dangereux sur les ballons de récupération mais mon équipe est faite pour jouer. On a des joueurs de qualité pour proposer un beau rugby. Reste à se montrer encore un peu plus efficace et à gagner en vice. On a marqué quatre essais et on s'est créé trois autres occasions énormes. Je suis content pour mes joueurs qui ont eu une saine réaction après Bayonne en se montrant très professionnels. On commence à trouver véritablement notre style de jeu". De bon augure avant le choc de dimanche face au Racing au Stade Yves-du-Manoir. LA STAT : 11 Auteur, dès la 4e minute, du premier des deux essais du Stade Toulousain face à Castres (23-16), Maxime Médard a porté à onze son total de réalisations cette saison en Top 14. L'arrière toulousain caracole ainsi en tête du classement des meilleurs marqueurs d'essais du championnat avec trois unités de plus que le Clermontois Julien Malzieu. Il est ainsi très bien parti pour battre son record de la saison 2007-2008 à l'issue de laquelle il avait inscrit 14 essais en Top 14. Le record de Napolioni Nalaga, 21 essais en 2008-2009 avec l'ASM, semble en revanche difficile à aller chercher.