La 14e journée au crible

  • A
  • A
La 14e journée au crible
Partagez sur :

De la défaite du PSG contre Nancy (0-1) au succès de Montpellier face à l'OM (1-0), en passant par les trois cartons rouges récoltés par Nice devant Saint-Etienne, revivez tous les temps forts de cette 14e journée de Ligue 1, qui a également permis au gardien toulousain Ali Ahamada de se mettre en évidence aux dépens de Lille.

De la défaite du PSG contre Nancy (0-1) au succès de Montpellier face à l'OM (1-0), en passant par les trois cartons rouges récoltés par Nice devant Saint-Etienne, revivez tous les temps forts de cette 14e journée de Ligue 1, qui a également permis au gardien toulousain Ali Ahamada de se mettre en évidence aux dépens de Lille. LE FLOP : PSG Au lendemain de la victoire de Montpellier contre l'OM (voir plus bas), le PSG était invité à reprendre ses distances en tête du classement, dimanche soir au Parc des Princes. Mais Nancy et Jean Calvé, unique buteur de la rencontre, en ont décidé autrement (0-1). A une semaine du clasico, le timing n'est pas idéal. Surtout pour Antoine Kombouaré, qui sort encore plus fragilisé de cette défaite. Est-il menacé ? "La situation est toujours la même, rien ne va changer, répond le directeur sportif du club, Leonardo, sur RMC. Il a toute la confiance du club. On continue de travailler. On a fait beaucoup de choses très positives depuis quatre mois. Il y a toujours des choses à améliorer." LE TOP : Montpellier S'il y a un club capable de déloger le PSG en ce moment, c'est bien Montpellier. Même poussifs face à Marseille, samedi à la Mosson, les Héraultais s'en sont sortis (1-0) grâce à un but de Souleymane Diawara contre son camp. Cela ne restera pas comme une belle victoire pour le MHSC, mais l'essentiel n'est-il pas de l'emporter ? "Ce sont des matches qu'il ne faut pas perdre et essayer de gagner, estime René Girard sur le site du club. On l'a fait avec beaucoup de courage, peut-être pas avec la même qualité que d'habitude, mais il nous manquait Estrada, Yanga-Mbiwa, El Katouari... C'est énorme pour nous. C'est donc une énorme performance." Un but seulement sépare désormais le dauphin du leader. LE JOUEUR : Ali Ahamada (Toulouse) A l'instar du gardien nancéien Guy Roland N'Dy Assembé, Ali Ahamada a réalisé une prestation remarquée contre Lille. En repoussant un penalty de Moussa Sow (52e) et en s'opposant à une belle frappe d'Eden Hazard (71e), le portier du TFC a permis à son équipe de prendre un point face au Losc (0-0). A vingt ans, neuf mois après sa première apparition en Ligue 1, le voilà qui fait déjà parler de lui. "Il confirme tout le bien qu'on pense de lui, explique sur 20minutes.fr l'entraîneur haut-garonnais Alain Casanova. Chaque équipe a besoin d'un grand gardien pour aller loin. On l'a eu les saisons précédentes, avec Carrasso et Pelé. Aujourd'hui, Ali est en train de s'imposer dans la cage." LA STAT : 3 (Nice) Trois, comme le nombre de cartons rouges sortis par M. Buquet lors du match entre Nice et Saint-Etienne. Tous à l'intention des Azuréens. David Ospina a été le premier à être exclu (22e), sa faute dans la surface ayant permis à Florent Sinama-Pongolle d'ouvrir le score. Eric Mouloungui l'a rejoint pour une semelle sur Fabien Lemoine (28e) et Renato Civelli y a aussi eu droit à cinq minutes de la fin suite à un tacle par derrière (85e). Pour sa première sur le banc du Gym, René Marsiglia espérait un autre spectacle. "On a essayé de sauver l'honneur du club mais c'était un peu difficile, a-t-il réagi sur Foot+. C'est dur à digérer, surtout pour une première, mais le plus difficile c'est qu'on perd trois joueurs majeurs. On doit être nés sous une mauvaise étoile..." LA PHRASE : "La prochaine fois, je serai plus malin...", Rémi Garde (Lyon) Plus que la défaite de l'OL contre Rennes (1-2), vendredi soir, c'est la blessure au mollet de Maxime Gonalons que Rémi Garde a eu du mal à digérer. "Lui ne s'est pas économisé en équipe de France, a lâché l'entraîneur lyonnais. C'est aussi la rançon de la gloire quand on a des internationaux dans l'effectif. Peut-être que la prochaine fois, je ferai des déclarations aussi avant les matches avant d'envoyer des internationaux. Je serai peut-être plus malin avec certains et mes joueurs avec moi." Le technicien des Gones fait référence aux propos de Frédéric Antonetti, qui avait fait pression pour que le milieu rennais Yann M'Vila ne soit pas utilisé lors des deux matches des Bleus contre les Etats-Unis et la Belgique. LE SONDAGE Selon vous, et à une large majorité (51%), le fait marquant de cette 14e journée de Ligue 1 restera la faible prestation du PSG, surpris par Nancy au Parc des Princes (0-1). La rechute de l'OM à Montpellier (0-1), qui confirme les lacunes olympiennes, passe presque inaperçue à vos yeux (14%), tout comme la chute de Lyon face à Rennes (1-2) qui constitue pourtant la première défaite de l'OL à Gerland depuis un an (12%). La place de relégable de Bordeaux, défait à Dijon (0-2), ne vous surprend même plus (11%). La victoire rocambolesque de Saint-Etienne à Nice (2-0), qui a fini le match à huit (8%), et le nul de Caen à Ajaccio (2-2), malgré le caillassage de son bus avant le match (3%), sont pour vous anecdotiques.