La 13e journée au crible

  • A
  • A
La 13e journée au crible
Partagez sur :

Comme chaque lundi, la rédaction revient sur les faits marquants du week-end en Ligue 1. La 13e journée a ainsi vu le carton de Lille à Caen (5-2) et le triplé de Moussa Sow, désormais co-meilleur buteur du championnat. Auxerre, vainqueur de Rennes (2-1), a confirmé sa bonne dynamique. Et M. Varela, arbitre de Bordeaux-Nancy, aurait sans doute préféré s'abstenir...

Comme chaque lundi, la rédaction revient sur les faits marquants du week-end en Ligue 1. La 13e journée a ainsi vu le carton de Lille à Caen (5-2) et le triplé de Moussa Sow, désormais co-meilleur buteur du championnat. Auxerre, vainqueur de Rennes (2-1), a confirmé sa bonne dynamique. Et M. Varela, arbitre de Bordeaux-Nancy, aurait sans doute préféré s'abstenir... LE JOUEUR : Moussa Sow (Lille) Et si Lille avait enfin trouvé la perle rare en attaque ? En mettant la main cet été sur Moussa Sow, âgé de 24 ans et débarqué du Stade Rennais, le Losc a en tout cas réalisé une très bonne affaire. Toujours très costauds et créatifs au milieu, les joueurs de Rudi Garcia ont souvent manqué ces dernières saisons de percussion et de réalisme devant. Les blessures à répétition de Tulio De Melo et Pierre-Alain Frau n'arrangeaient évidemment par les choses. Mais cette efficacité, l'avant-centre semble l'incarner. Auteur d'un triplé samedi à Caen, lors de la 13e journée de Ligue 1, Moussa Sow a grandement contribué au carton des Dogues (5-2). Mieux, il a rejoint Youssef El-Arabi en tête du classement des buteurs du championnat, avec neuf réalisations. "Je crois que je suis surtout bien placé sur les trois buts, a-t-il reconnu avec modestie dans La Voix des Sports. Le premier, c'est Yohan (Cabaye) qui me le donne, le second, c'est un super contre de Gervais (Gervinho) et le dernier, c'est encore une frappe de Gervais, relâchée par le gardien. En fait, à chaque fois, j'ai de la place et je n'ai plus qu'à la mettre au fond..." LE TOP : Auxerre La jeunesse auxerroise est éternelle. Mal en point en début de saison, l'AJA rattrape son retard petit à petit. Désormais neuvièmes de Ligue 1, à seulement quatre points du leader brestois, les hommes de Jean Fernandez profitent il est vrai d'un championnat dense et ouvert. Mais ils ne doivent leur redressement qu'à eux-mêmes. Vainqueurs de Rennes dimanche à l'Abbé-Deschamps (2-1), les Bourguignons n'ont plus perdu depuis leur déplacement à Amsterdam en Ligue des champions (1-2), le 19 octobre dernier. Soit huit matches sans défaite toutes compétitions confondues. "On verra après Rennes si on peut parler de dynamique", avait déclaré l'entraîneur d'Auxerre avant d'affronter les Bretons. Cette fois, c'est tout vu. LE FLOP : M. Varela, arbitre de Bordeaux-Nancy L'homme du match Bordeaux-Nancy (2-1) n'a été ni Ludovic Lamine Sané, qui a ouvert le score pour les Girondins, ni Paul Alo'o Efoulou, qui a égalisé en faveur des Lorrains. Non, Bartolomeu Varela leur a volé la vedette à tous les deux en accordant un but imaginaire à Geraldo Wendel dans le temps additionnel. "Malheureusement, c'est une mauvaise décision de notre part, comme tout le monde l'a vu, a déclaré l'arbitre de la rencontre sur Canal+. J'ai une première pensée pour Nancy. C'est malheureux pour eux. Mon assistant est persuadé que Wendel fait une main quand le ballon est entré dans le but." En réalité, le Brésilien a bien fait une main, mais le ballon n'a jamais franchi la ligne. Une grossière erreur lourde de conséquences pour l'ASNL. LA STAT : 4 Quatre points, c'est à la fois beaucoup et très peu, surtout en Ligue 1. Le championnat de France a cette particularité d'être très serré à tous les étages. Aucun club ne parvient réellement à prendre la poudre d'escampette, ou à assumer ses ambitions c'est selon, si bien que Brest, qui reste pourtant sur une défaite et un match nul, reste leader à l'issue de cette 13e journée. Une position de prestige qui ne tient cependant pas à grand-chose puisque l'Olympique Lyonnais, huitième du classement, n'est qu'à une victoire des Bretons ! Huit équipes en trois points, cela promet une belle foire d'empoigne dans les prochaines journées. Et si l'on pousse le raisonnement encore un peu plus loin, ce ne sont pas huit mais douze équipes, et potentiellement treize si Valenciennes venait à bout de Saint-Etienne en match en retard de cette 13e journée, qui se tiendraient en seulement quatre points. Une broutille à ce stade de la saison. LA PHRASE : "En Ligue 1, il y a un déficit au niveau technique et du jeu", Yoann Gourcuff (Lyon) L'Olympique Lyonnais a effectué une excellente opération comptable ce dimanche en s'imposant face à Nice (1-0). Une victoire sans éclat qui permet tout de même aux Gones de recoller à un peloton de tête qui fait du surplace. "La mission, c'est de prendre des points. On se rend compte qu'en Ligue 1, il y a un déficit au niveau technique et du jeu. A part des équipes comme Lille qui produit du jeu, il n'y a pas beaucoup d'équipes qui maîtrisent leur sujet", a lâché Yoann Gourcuff au micro de Canal+. De fait, l'OL n'est pas la seule formation aux ambitions de jeu étriquées. Sans en faire une généralité absolue, le contre-exemple lillois ou encore le Lorient-PSG prouvent le contraire, beaucoup d'équipes ne maîtrisent pas suffisamment leur sujet pour réellement développer du jeu. LE SONDAGE Une fois de plus, vous avez été nombreux à voter à notre sondage. Deux faits ont particulièrement retenu votre attention ce week-end sur les pelouses de l'élite: le très faible niveau de la Ligue 1 (34%), huit points seulement séparant le leader Brest de l'avant-dernier Nancy, et le but incroyablement accordé par M. Varela à Geraldo Wendel lors de Bordeaux-Nancy (2-1). Pour vous donc, le décevant match nul de l'OM face à Lens (1-1) n'est pas ce qu'il faut retenir de cette 13e journée (12%), pas plus que le triplé de Moussa Sow qui a permis à Lille de dominer Caen (8%). La pénible victoire de Lyon sur Nice (5%), le nul arraché par le PSG à Lorient (4%) et le fait que Brest reste leader malgré son nul contre Sochaux (4%) ne constituent à vos yeux pas des évènements.