La 12e journée au crible

  • A
  • A
La 12e journée au crible
Partagez sur :

Si l'OM et l'OL ont signé ce week-end des succès importants, lors de la 12e journée de Ligue 1, ils ne sont pas parvenus à revenir sur le PSG, qui a signé un sixième succès de rang en championnat aux dépens de Caen (4-2). Bordeaux, qui a redressé la barre à Ajaccio (2-0), peut remercier Yoan Gouffran. Ça va mal en revanche à Auxerre, battu par Evian (1-3).

Si l'OM et l'OL ont signé ce week-end des succès importants, lors de la 12e journée de Ligue 1, ils ne sont pas parvenus à revenir sur le PSG, qui a signé un sixième succès de rang en championnat aux dépens de Caen (4-2). Bordeaux, qui a redressé la barre à Ajaccio (2-0), peut remercier Yoan Gouffran. Ça va mal en revanche à Auxerre, battu par Evian (1-3). LE JOUEUR : Yoan Gouffran (Bordeaux) Bordeaux peut remercier Yoan Gouffran. Unique buteur des Girondins le week-end dernier contre Brest (1-1), l'attaquant a inscrit samedi à Ajaccio un précieux doublé - le deuxième de sa carrière ! - qui permet à son club de redresser la barre en championnat, où les hommes de Francis Gillot occupent désormais la quinzième place avec douze points. Ce n'est pas un capital énorme, mais vu leur début de campagne 2011-12, c'est déjà une satisfaction. Pour l'ancien Malherbiste aussi, lui qui n'avait plus marqué deux buts dans le même match depuis le... 4 novembre 2007, lors d'un Caen-Le Mans. La raison de ce renouveau ? Son entente avec Cheikh Diabaté, notamment. "On commence à avoir des automatismes, il m'aide beaucoup car il évolue en pivot", a-t-il expliqué après la rencontre. Son compète offensif lui a aussi, semble-t-il, redonné confiance en lui. Aux Bordelais d'en profiter. LE TOP : PSG Suivre le rythme imprimé par le PSG n'est pas donné à tout le monde. Seul Montpellier, qui pointe tout de même à trois longueurs du leader, y arrive. C'est dire si la formation d'Antoine Kombouaré appuie sur le champignon en ce début de saison. Avec 29 points pris sur 36 possibles, les Parisiens font des dégâts et Caen s'en est aperçu samedi soir au Parc des Princes (2-4). Le pire, c'est que Javier Pastore et ses coéquipiers ne donnent pas l'impression de forcer. Ils jouent par à-coups et sont souvent dangereux quand ils accélèrent. Cela n'empêche pas quelques accrocs, comme mercredi dernier en Coupe de la Ligue contre Dijon (2-3), et encore: quand l'équipe est au complet, elle présente peu de failles. "C'est une énorme satisfaction, c'est une belle réaction d'orgueil, savoure Antoine Kombouaré sur le site du club. La qualité de jeu était là. La petite déception sur ce match, c'est que l'on n'a pas été efficaces, alors que l'on a eu un nombre incalculable d'occasions ! On marque quatre buts, mais il y avait la place pour en mettre plus. On prend deux buts sur deux corners, c'est aussi ça qui nous a mis en difficulté et nous a fait douter." LE FLOP : Auxerre Rien ne va plus à Auxerre. Trois jours après avoir déjà fait une croix sur la Coupe de la Ligue, suite à leur défaite à domicile contre Caen (1-2), les Bourguignons ont concédé à Evian un nouveau revers (1-3), le quatrième de suite toutes compétitions confondues. La dernière victoire de l'AJA remonte au 25 septembre, c'était devant Sochaux (4-1). Une mauvaise passe qui ruine tous les espoirs nés d'un bon début d'exercice. "A nous de reprendre confiance, a déclaré le milieu de terrain auxerrois Roy Contout sur Foot+ après le faux-pas de samedi soir. On travaille à l'entraînement, mais il faudra faire plus, car ça revient derrière nous au classement. On ne veut pas revivre une saison comme l'an passé donc il faut prendre de l'avance rapidement." Avec douze points, les hommes de Laurent Fournier n'ont plus que deux longueurs sur le premier relégable, Valenciennes. Il n'y a pas encore urgence, mais presque. LA STAT : 1 (Brest) Ça y est: toutes les équipes de Ligue 1 ont au moins remporté un match. Ce week-end, c'est Brest qui a enfin passé la première, au stade Francis-Le-Blé, aux dépens de Lorient (3-1) grâce à Larsen Touré et un doublé de Bruno Grougi. Un soulagement pour les Bretons, qui remontent à la douzième place. "On a fait un bon match, on a surtout été cohérents et efficaces en première mi-temps, a déclaré sur le site du quotidien régional Ouest-France l'entraîneur Alex Dupont. On a produit du jeu et pris le match par le bon bout. Après, dans la gestion du score, on était bien partis mais le but qu'on prend assez rapidement fait qu'on est assis entre deux chaises. C'est le seul point négatif de ce match. Dans l'ensemble, la victoire est méritée. On a aussi eu des balles de but en contres mais il était important de se prouver qu'on pouvait gagner à domicile. L'équipe est en progrès, il faut confirmer tout cela." Avec Nancy et Sochaux au programme des deux prochaines journées, le Stade Brestois pourrait décoller pour de bon en championnat. LA PHRASE : "J'ai cru voir quatorze Lyonnais...", Christophe Galtier (Saint-Etienne) La défaite de Saint-Etienne à Lyon (0-2), le deuxième derby perdu en trois jours par les Verts après leur élimination en Coupe de la Ligue, a laissé à Christophe Galtier un goût amer, renforcé pas le fait que son équipe n'ait pas su profiter de sa supériorité numérique suite à l'expulsion de Mouhamadou Dabo. "Quand vous venez à Lyon, que vous faîtes une bonne première mi-temps et que vous avez l'avantage à onze contre dix, vous devez avoir plus d'intelligence, de maîtrise collective et de culot, a déclaré l'entraîneur stéphanois sur RMC. C'est une très grosse déception. [...] J'ai cru voir quatorze Lyonnais alors qu'ils étaient un de moins. La saison dernière, on l'avait emporté mais on avait eu beaucoup de réussite, il y avait un gros écart avec eux. Cette année, les équipes étaient plus proches sur la double confrontation de la semaine mais ils ont l'expérience, le vécu, il y a quelque chose de plus côté lyonnais. On est resté le cul entre deux chaises et à la sortie, on est tombés." LE SONDAGE Le fait marquant de cette 12e journée de Ligue 1 restera, pour 23% d'entre vous, la victoire du PSG contre Caen, un sixième succès de rang pour les Parisiens - plus longue série du club égalé. Mais vous avez aussi été nombreux à estimer que le succès de l'OM sur la pelouse de Dijon (21%) et le deuxième derby consécutif remporté par l'OL face à Saint-Etienne (21%) étaient également importants. Le réveil de Bordeaux à Ajaccio n'a retenu l'attention que de 11% des internautes, le fait que Montpelier ait dominé Nancy et conforte sa place de dauphin ne vous a pas davantage marqué (8%). La première victoire de la saison de Brest (8%), le nul heureux de Lille à Valenciennes (5%) et le nouveau faux pas d'Auxerre à Evian (3%) restent anecdotiques, selon vous.