L'Usap mate les Jaunards

  • A
  • A
L'Usap mate les Jaunards
Partagez sur :

Perpignan est sorti vainqueur de l'affiche de la 24e journée du Top 14 en domptant Clermont à Aimé-Giral (20-16). Toulouse a célébré Fabien Pelous en l'emportant contre Bourgoin (13-6), alors que Biarritz a continué sa bonne passe contre Toulon (19-12) pour se placer dans les clous européens.

Perpignan est sorti vainqueur de l'affiche de la 24e journée du Top 14 en domptant Clermont à Aimé-Giral (20-16). Toulouse a célébré Fabien Pelous en l'emportant contre Bourgoin (13-6), alors que Biarritz a continué sa bonne passe contre Toulon (19-12) pour se placer dans les clous européens.Si Fabien Pelous était l'homme de cette 24e journée de Top 14, le choc de la levée a opposé Perpignan, leader depuis une semaine, à Clermont sur la pelouse ensoleillée d'Aimé-Giral. Les Jaunards, pas encore qualifiés mathématiquement, comptaient bien valider leur billet en terre catalane. Et les hommes de Vern Cotter n'ont pas tardé à le faire comprendre à leurs adversaires en exerçant une grosse pression d'entrée. Une domination récompensée puisqu'à la pause, les Auvergnats virent en tête grâce à trois coups de pieds signés Seremaia Baï (9-3).Au retour des vestiaires, si Nicolas Laharrague fait recoller ses troupes via sa botte (9-6, 49e), il ne peut que constater les dégâts lorsque Brent Russel s'échappe contre la ligne de touche pour ouvrir le compteur-essai (16-6, 60e). Les Catalans ne baissent pourtant pas les bras et grignotent leur retard après trois nouvelles pénalités (16-15, 69e). C'est le moment choisi par Philip Burger pour sortir de sa boîte. Le Sud-Africain, entré en jeu peu de temps avant, est à la conclusion d'un mouvement collectif sur la gauche pour filer à l'essai (20-16, 71e). Une réalisation synonyme de gagne pour l'Usap. Le bonus défensif pris par les Clermontois leur assure cependant une place en demi-finales.Toulouse fête son hérosUn peu plus tôt en Haute-Garonne, Bourgoin a bien failli gâcher le fête d'un dénommé Fabien Pelous. Pour son ultime rencontre disputée sur la pelouse d'Ernest-Wallon, le grand 2e ligne du Stade Toulousain a pu goûter à une nouvelle victoire en forme d'hommage (13-6).Un succès qui a mis du temps à se dessiner avec un essai tardif de Maleli Kunavore (75e). Le Fidjien bénéficiant d'un bon travail de percussion de Patricio Albacete et de Thierry Dusautoir. Pelous peut ainsi remercier les spectateurs venus en nombre pour le fêter, notamment avec un masque à son effigie, et surtout se concentrer sur les échéances à venir pour les hommes de Guy Novès.Dans les autres rencontres, le fait marquant du jour est, sans nul doute, l'apparition de Biarritz dans les places européennes. En net regain de forme depuis deux mois, le BO est venu à bout de Toulon (19-12) grâce à un essai de Benoît August. Les Basques profitent donc des défaites de Brive à Montauban (15-10) et de Bayonne à Montpellier (20-11) pour grimper à la 5e place, synonyme de billet continental. A noter également que Mont-de-Marsan est officiellement relégué en Pro D2 après sa défaite à Dax (12-8).