L'Uruguay s'offre un quart !

  • A
  • A
L'Uruguay s'offre un quart !
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Grâce à un doublé de Suarez, l'Uruguay est en quarts de finale.

CM 2010 - Grâce à un doublé de Suarez, l'Uruguay est en quarts de finale.La Céleste renoue avec sa légende. Championne du monde en 1930 et 1950, l'Uruguay ne s'était plus qualifiée pour les quarts de finale d'une Coupe du monde depuis quarante ans, et une demi-finale jouée lors du mondial 1970, au Mexique. Sortis en tête du groupe A, la poule de la France, les coéquipiers de Diego Forlan ont disposé de la Corée du Sud, samedi, en huitièmes de finale (2-1). Dominés dans le jeu par les Diables Rouges, les Sud-américains s'en sont remis à la froide efficacité d'un homme, Luis Suarez, auteur des deux buts de son équipe.Il a en effet fallu que l'Uruguay s'en remette à ses deux joyaux offensifs, Forlan et Suarez, pour aller décrocher une victoire acquise à l'expérience. Fidèles à leur plan de jeu, les joueurs de Tabarez ont donc construit leur succès en défense, laissant la maîtrise du jeu aux Coréens. Prêts à exploiter la moindre erreur adverse, les Uruguayens n'attendent pas dix minutes pour marquer puisque, sur une sortie hasardeuse de Sung-ryong Jung sur un centre de Forlan, Suarez est au deuxième poteau pour faire trembler les filets (1-0, 8e). Une boulette défensive qui va faire mal aux Tigres d'Asie, qui ont bien du mal à relever la tête.C'est donc seulement au retour des vestiaire que l'on voit Ji-sung Park et sa bande faire le siège de la défense sud-américaine. Après plusieurs essais (51, 58e), c'est finalement Chung-Yong Lee qui va trouver la faille après un coup franc lointain mal géré par l'arrière garde uruguayenne (1-1, 68e). Le premier but encaissé par Muslera dans la compétition. Attentiste jusque là, la Céleste repart alors à l'abordage et Suarez, impitoyable, crucifie les Coréens avec un bijou de frappe enroulée, suite à un corner de Forlan mal dégagé (2-1, 81e). Le mal est fait, et un duel manqué de Dong-gook Lee (88e) met fin aux espoirs asiatiques. Pour l'Uruguay, tous les espoirs sont désormais permis, avec un quart a priori équilibré face au Ghana ou aux États-Unis.