L'union désunie ?

  • A
  • A
L'union désunie ?
Partagez sur :

Les négociations entre joueurs et propriétaires de franchises concernant le lock-out reprendront samedi sous haute tension. Car le NBPA est au bord de l'implosion. Entre Billy Hunter et Derek Fisher, l'entente ne serait plus très cordiale et plusieurs stars, dont Paul Pierce et Dwyane Wade, envisagent de dissoudre le syndicat si leurs représentants lâchent du lest sur le partage des revenus.

Les négociations entre joueurs et propriétaires de franchises concernant le lock-out reprendront samedi sous haute tension. Car le NBPA est au bord de l'implosion. Entre Billy Hunter et Derek Fisher, l'entente ne serait plus très cordiale et plusieurs stars, dont Paul Pierce et Dwyane Wade, envisagent de dissoudre le syndicat si leurs représentants lâchent du lest sur le partage des revenus. Ça n'aura échappé à personne: la saison régulière en NBA n'a pas repris comme prévu, mardi dernier. Le lock-out qui dure depuis maintenant plus de quatre mois n'est toujours pas réglé et voilà que des tensions internes au syndicat des joueurs viennent s'ajouter au reste. Alors que les négociations avec les propriétaires de franchises doivent reprendre samedi, une semaine après ce que David Stern a appelé "un échec", le NBPA se fissure. Et les conséquences pourraient être dramatiques. Jeudi, les deux représentants de l'union des joueurs, Derek Fisher et Billy Hunter, se sont entrevus pour définir une ligne de conduite avant de s'asseoir à nouveau à la même table que les patrons d'équipes. Mais ils ont surtout dû s'exprimer sur les différends qui semblent les opposer depuis plusieurs jours. "Derek et moi nous entendons parfaitement bien, a tenté d'étouffer le directeur exécutif du NBPA. Si vous vous attendiez à quelque chose d'autre, vous perdez votre temps." La saison annulée ? Dans cette affaire, pas sûr que les journalistes soient ceux qui s'impatientent le plus. Au même moment ou presque, Yahoo! Sports révèle qu'une cinquantaine de joueurs, parmi lesquels plusieurs All-Stars référencés comme Paul Pierce, Dwyane Wade, Dwight Howard ou Ray Allen, s'est entretenue avec un avocat pour faire valoir leurs droits, brandissant la menace d'une dissolution du syndicat. "On est frustrés de toutes les concessions qu'on a déjà dû faire", a déclaré une source ayant pris part à ces discussions, qui a ajouté que si l'union lâchait encore du lest sur le partage des revenus au coeur du problème, l'implosion du NBPA "serait la prochaine étape". Il faudra d'abord que 30% des membres signent une pétition pour qu'il y ait ensuite un vote. Mais certains sont déterminés à ce que le nouvel accord collectif soit en leur faveur. Derek Fisher et Billy Hunter ont donc une double pression sur les épaules: celles de mettre un terme au lock-out et de satisfaire la majorité des joueurs, qui veulent récupérer 52% du BRI (basketball-related income), le gâteau des recettes générées par la ligue nord-américaine, alors que les propriétaires souhaitent que les deux parties touchent la moitié chacune. Si le NBPA est dissous, la grève patronale devrait s'étirer en 2012. La saison pourrait même être annulée. Sur les réseaux sociaux, les fans appellent déjà au boycott du League Pass, qui permet aux internautes de regarder les matches en direct sur NBA.com, quand les matches reprendront. Si les débats sur les parquets reprennent un jour...