L'Ukraine a la confiance de l'UEFA

  • A
  • A
L'Ukraine a la confiance de l'UEFA
Partagez sur :

FOOTBALL - L'UEFA a retenu les quatre villes ukrainiennes en lice pour accueillir l'Euro 2012 co-organisé par la Pologne et l'Ukraine.

Malgré des retards pris dans les travaux pour accueillir l'Euro 2012, co-organisé par la Pologne et l'Ukraine, l'UEFA a retenu les quatre villes ukrainiennes en lice."Aujourd'hui, l'Ukraine a gagné, le peuple ukrainien a gagné !" Ce cri de victoire, c'est Ioulia Timochenko, Premier ministre d'Ukraine, qui l'a poussé ce vendredi à l'antenne de la télévision ukrainienne, peu après la confirmation par l'UEFA que le pays hébergerait bien, avec la Pologne, l'Euro 2012, dans quatre villes, Kiev, Donetsk, Karkhov et Lviv, la finale étant d'ailleurs prévue dans la capitale, Kiev, le 1er juillet 2012. Un soulagement pour un pays qui, au printemps 2009, avait reçu un gros coup de semonce de la part de l'instance européenne qui s'inquiétait des retards pris dans la construction et la rénovation des stades, mais également des infrastructures, hôtelières et liées aux transports, nécessaires pour véhiculer les spectateurs jusqu'aux enceintes et accueillir les touristes étrangers. "L'analyse complète a révélé des manques importants concernant les infrastructures dans toutes les villes ukrainiennes en question. Les villes doivent réaliser un travail considérable pour répondre aux exigences minimales requises pour un événement de la taille d'une phase finale du Championnat d'Europe de l'UEFA", indiquait l'instance en mai, refusant du coup de désigner les villes-hôtes et donnant six mois à l'Ukraine pour accélérer ses préparatifs. Platini: "Un travail considérable reste à accomplir"Visiblement, les efforts consentis ont été jugés significatifs, puisque Michel Platini a délivré un satisfecit aux autorités ukrainiennes ce vendredi lors d'un comité exécutif consacré, entre autres, à la question à Funchal (Portugal): "Je suis heureux d'annoncer que grâce aux énormes efforts accomplis par le gouvernement ukrainien, nous pouvons finalement donner le feu vert à un tournoi équilibré avec quatre villes en Pologne et Kiev, Lviv, Kharkov et Donetsk en Ukraine", les quatre villes polonaises retenues étant Varsovie, Gdansk, Poznan et Wroclaw. Et l'ancien capitaine et sélectionneur de l'équipe de France de se réjouir que, "en dépit d'une crise économique mondiale qui les a particulièrement touchés", l'Ukraine et la Pologne aient réussi à répondre au défi qui leur était posé début 2009, à un moment où l'UEFA semblait réfléchir à un «plan B» au cas où... Désormais, c'est sûr et certain, l'Euro 2012 aura bien lieu du 9 juin au 1er juillet 2012 dans ces deux pays de l'ex-Bloc de l'Est, mais Michel Platini ne relâche pas totalement la pression, puisqu''il ajoute: "Un travail considérable reste à accomplir. Je fais pleinement confiance à l'Ukraine et à la Pologne en tant que pays organisateurs."