L'OM veut repartir de l'avant

  • A
  • A
L'OM veut repartir de l'avant
Partagez sur :

Après sa défaite face à l'AC Milan (1-2), l'OM veut réagir samedi au Stade Vélodrome face à Montpellier, équipe surprise de ce début de saison.

Tous deux invaincus en Ligue 1 depuis le début de la saison, l'OM et Montpellier s'affrontent samedi soir au Stade Vélodrome à l'occasion de la 6e journée. Battus par l'AC Milan mardi en Ligue des Champions (1-2), les Phocéens auront à coeur de se ressaisir. De leur côté, les Héraultais veulent poursuivre leur incroyable série.Equipe surprise de ce début de saison, Montpellier s'apprête à aller défier l'Olympique de Marseille au Stade Vélodrome samedi lors de la 6e journée de Ligue 1. Après deux nuls consécutifs face au PSG (1-1) et à Lorient (2-0), les hommes de René Girard restent sur trois succès consécutifs, face à Sochaux, Nice et Lens, sans avoir encaissé le moindre but. Une performance qui leur permet de venir jouer les troubles fêtes en haut de tableau, à seulement deux points des deux leaders, Bordeaux et Lyon.Avant cette 6e journée, les Marseillais, qui ont également remporté trois matches et réalisé deux matches nuls, comptent le même nombre de points que leurs futurs adversaires. Mais les Olympiens restent sur une défaite frustrante à domicile face à l'AC Milan (1-2), mardi à l'occasion de la 1ère journée de la Ligue des Champions. Les hommes de Didier Deschamps doivent rapidement oublier ce revers pour se concentrer de nouveau sur le championnat. La venue de Montpellier leur offre une belle opportunité de renouer avec la victoire. Car si les Héraultais sont une des équipes en forme de ce début de saison, ils ne sont jamais parvenus à s'imposer au Vélodrome en championnat, où il reste sur une série de neuf nuls et cinq défaites.La rencontre entre les deux équipes a souvent donné lieu à des matches spectaculaires comme lors de la saison 1998. Mené de quatre buts à la mi-temps, l'OM s'était finalement imposé de justesse à la plus grande joie de ses supporters (5-4). Un tel scénario semble peu envisageable samedi, même si le président montpelliérain Louis Nicollin préfère se montrer prudent, lors d'une interview accordé au site officiel de l'OM: "Moi, je n'ai peur de rien, tout va bien, ce n'est pas parce que l'on est promu que l'on doit trembler. On a plutôt bien commencé, face à Paris, et puis les matches qui ont suivis. Espérons qu'à Marseille, les choses se passent assez bien aussi. Assez bien, pour moi ? Un petit nul, ça me ferait bien plaisir ou une défaite honorable"