L'OM savoure... mais pense à la suite

  • A
  • A
L'OM savoure... mais pense à la suite
@ Reuters
Partagez sur :

COUPE DE LA LIGUE - Si Marseille célèbre sa victoire, la fin de saison n'est pas oubliée.

COUPE DE LA LIGUE - Si Marseille célèbre sa victoire, la fin de saison n'est pas oubliée. "Je dédie cette victoire à monsieur Louis-Dreyfus". Dans l'allégresse de la victoire, la première depuis 17 ans, les Olympiens, à l'image de Didier Deschamps, ont eu une pensée pour Robert Louis-Dreyfus, propriétaire du club depuis 1996, et décédé en début de saison, le 4 juillet 2009. Son portrait, légendé par un simple "Merci", a d'ailleurs longtemps tourné dans le rond central du Stade de France après la rencontre. "Je ne vous surprendrai pas en disant que j'ai un peu écrasé une larme en pensant à Robert Louis Dreyfus car, en plus, sa femme et ses enfants sont là. Ils étaient fous de joie, ce sont les premiers supporters de l'OM. Robert, cette victoire est pour toi", explique ainsi Jean-Claude Dassier, le président du club, sur le site officiel marseillais. Cet hommage, légitime, rendu, les joueurs ont ensuite laissé exprimer leur joie, notamment dans les vestiaires, où Stéphane Mbia ne s'est pas privé pour pousser son président dans la piscine, avant que tout l'effectif, Deschamps inclus, ne le rejoigne. Pendant ce temps, sur le Vieux-Port, près de 3000 supporters fêtaient ce titre, certes pas le plus important, mais synonyme de la fin d'une ère pour une ville qui, depuis 1993, n'avait connu que quatre finales perdues (Coupe de l'UEFA 1999 et 2004 et Coupe de France 2006 et 2007), pour autant de "titres" de vice-champion de France (1994, 1999, 2007 et 2009). "C'est ma cinquième finale, mais j'en ai perdu quatre. La cinquième elle est dans ma poche et je suis très, très heureux", avoue ainsi le directeur sportif José Anigo. Dimanche, les Olympiens ont ensuite défilé sur le Vieux Port dans un bus à impérial aux couleurs du club, pour prendre un bain de foule, toujours appréciable avant d'attaquer la fin de championnat. Car, si un trophée est enfin venu garnir la vitrine du club, la saison est loin d'être finie, et le titre de champion est encore envisageable. "Cela va nous booster et nous serons plus que jamais dans la course au titre. C'est un poids en moins donc on va courir encore plus vite", reconnaît ainsi Dassier, tandis que Deschamps estime que la victoire doit "donner encore plus de confiance et de détermination pour les dix derniers matches de championnat à venir". Même son de cloche chez les joueurs, notamment chez Souleymane Diawara, premier buteur de la finale : "Il ne faut pas s'arrêter là et poursuivre la dynamique". La fête n'en sera que plus belle...