L'OM ne veut rien lâcher

  • A
  • A
L'OM ne veut rien lâcher
Partagez sur :

LIGUE 1 - L'OM accueille Auxerre mercredi lors de la 19e journée avec pour objectif de rester dans le sillage du leader bordelais.

Tenu en échec à Saint-Etienne samedi (0-0), l'Olympique de Marseille n'a pas le droit à l'erreur lors de la réception d'Auxerre mercredi s'il veut rester dans le sillage du leader bordelais.A onze contre dix pendant 80 minutes samedi à Geoffroy-Guichard, Marseille n'a pas pour autant réussi à prendre le dessus sur Saint-Etienne (0-0). Un résultat frustrant pour les Phocéens, qui, avant de recevoir Auxerre mercredi pour le compte de la 19e journée de Ligue 1, la dernière avant la trêve hivernale, comptent huit longueurs de retard sur le leader bordelais, avec, il est vrai, un match en moins.Un écart déjà important que les hommes de Didier Deschamps espèrent combler le plus rapidement possible afin de ne pas hypothéquer leurs chances d'être sacrés champions de France et de passer les fêtes dans un climat plus serein. La victoire au Stade Vélodrome face aux Bourguignons est donc quasi-impérative pour l'OM, qui doit également veiller à distancer d'autres rivaux, comme Lille ou Lyon.Bonnart: "Il faudra un peu de folie"Mais la partie ne s'annonce guère aisé, car l'AJA marque certes un peu le pas après avoir tutoyé les sommets mais reste néanmoins dangereuse. Le latéral olympien Laurent Bonnart en est bien conscient comme il l'a confié sur le site de son club: "Ils ont fait un très bon début. Il cale un peu aujourd'hui mais les conditions ne sont pas toujours simples là-bas. Cette équipe a un bon équilibre défensif et offensif. Cela ne sera pas simple de déverrouiller leur système sans se mettre en danger car ils ont des attaquants intéressants. Il faudra un peu de folie pour les faire déjouer derrière sans se mettre en danger".Au Vélodrome, les Icaunais seront privés de leur principal atout offensif, le Polonais Ireneusz Jelen, victime d'une tendinite rotulienne, ce qui ne leur empêche pas d'espérer réaliser un coup dans la cité phocéenne, comme le confie le capitaine Benoît Pedretti dans les colonnes de L'Yonne Républicaine: "Contre l'OM, tout le monde nous voit perdre. Ce sera très compliqué, d'autant que Marseille a 24 heures de récupération de plus que nous. Mais peut-être auront-ils déjà fait leurs valises en prévision des fêtes ? Les nôtres, en tout cas, ne sont pas prêtes"