L'OM n'était pas en vacances

  • A
  • A
L'OM n'était pas en vacances
Partagez sur :

L'Olympique de Marseille s'est imposé ce mardi à Nancy (3-1) lors du début de la 19e journée de Ligue 1. Mathieu Valbuena, Stéphane Mbia sur une jolie tête plongeante et Lucho Gonzalez en fin de match ont donné la victoire à l'OM face à des Lorrains accrocheurs mais trop limités offensivement. L'OM boucle donc 2011 avec 31 points et revient à six unités des leaders montpelliérains et parisiens qui joueront mercredi.

L'Olympique de Marseille s'est imposé ce mardi à Nancy (3-1) lors du début de la 19e journée de Ligue 1. Mathieu Valbuena, Stéphane Mbia sur une jolie tête plongeante et Lucho Gonzalez en fin de match ont donné la victoire à l'OM face à des Lorrains accrocheurs mais trop limités offensivement. L'OM boucle donc 2011 avec 31 points et revient à six unités des leaders montpelliérains et parisiens qui joueront mercredi. L'OM était prévenu et a retenu ses erreurs. Habitués depuis plusieurs saisons à avoir trop tôt la tête aux vacances et aux fêtes de fin d'année, les Marseillais n'ont cette fois pas laissé passer l'occasion de finir l'année par un succès, enregistré ce mardi sur la pelouse de Nancy (3-1) lors de la 19e journée. Une victoire précieuse qui valide la remontée d'Olympiens qui restent sur sept matches sans défaite en championnat, la dernière datant du 19 novembre sur la pelouse de Montpellier (1-0). Car les champions de France 2010 savaient qu'ils avaient besoin de s'éviter une nouvelle déconvenue avant Noël. Clin d'oeil du destin, leur mauvaise série avant les fêtes avait commencé face à Nancy ! C'était un 21 décembre 2008 au Vélodrome où les Olympiens, encore menés par Cana, s'étaient sèchement inclinés 3-0 face au Nancy de Youssouf Hadji, auteur d'un doublé. Cinq mois plus tard, l'OM laissait pour trois points le titre aux Girondins de Bordeaux... Tout cela ajouté aux frayeurs vécues samedi face à Lorient (victoire 2-1 acquise à la 95e minute après avoir été mené au score), Didier Deschamps avait tout pour s'inquiéter. Mais cette fois, l'OM a su entrer dans son match sans attendre d'être mené. Il s'en est en fait fallu de peu, quelques centimètres ayant empêché Niculae de surprendre Mandanda sur une tête de l'attaquant roumain, totalement oublié sur la droite de la surface par la défense olympienne (7e). L'ASNL allait s'en vouloir car leurs adversaires trouvent eux l'ouverture sur leur première véritable occasion. Valbuena sollicite le une-deux avec Rémy et récupère dans la surface. Ayant pris de vitesse Lotiès, l'homme en forme des Provençaux bat N'Dy Assembé d'un plat du pied droit (18e, 1-0). Nancy, forte tête Mener à la marque face à ce solide bloc lorrain, toujours disposé en 5-4-1, n'est pas anodin et Marseille se croit même à l'abri. Profitant d'un petit relâchement, Karaboué, le plus en vue des siens, décale Calvé sur la droite. L'ancien Manceau centre au second poteau où Lemaitre, en position de hors-jeu, fait mouche d'une puissante tête croisée (1-1, 37e). Deschamps a toutefois à peine le temps de s'inquiéter que Mbia redonne l'avantage aux siens d'une tête plongeante rageuse (2-1, 41e), se rattrapant d'une entame fébrile qui aurait pu le voir quitter ses partenaires prématurément si M. Lannoy n'avait pas usé de diplomatie. La deuxième période est nettement plus fermée, Nancy manquant beaucoup trop de tranchant et de justesse dans les 30 derniers mètres pour espérer revenir. Moukandjo, entré en jeu, s'écroule pourtant dans la surface suite à un contact avec Morel (77e). M. Lannoy ne bronche pas pour la plus grande colère de Lorrains convaincus qu'ils méritaient un penalty. Pire pour Jean Fernandez et les siens, Lucho porte le coup de grâce dans les arrêts de jeu sur un centre de Valbuena (3-1, 91e). L'OM, dernier après six journées, boucle 2011 avec deux points de plus que l'an passé à pareille époque. "Depuis la mi-octobre, on a un meilleur rythme, cette année je vais profiter de Noël", pouvait conclure Deschamps devant les caméras de Canal+. La remontée espérée attendra désormais 2012.