L'OM garde l'avantage

  • A
  • A
L'OM garde l'avantage
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après son match nul face à Auxerre (0-0), l'OM se rapproche du titre.

LIGUE 1 - Après son match nul face à Auxerre (0-0), l'OM se rapproche du titre.Auxerre ne relancera pas le championnat. A l'heure d'accueillir l'Olympique de Marseille, vendredi, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1, l'AJA n'aura pas su inverser la tendance en concédant le nul (0-0), face à une solide équipe phocéenne. Avec ce résultat, les deux équipes sont toujours distantes de cinq points, et, alors qu'il ne reste que trois journées, la perspective de voir les hommes de Didier Deschamps lâcher prise, s'amenuise. Pour Auxerre, c'est la Ligue des champions qui se dessine de plus en plus.Au final, les spectateurs bourguignons ont assisté à une rencontre engagée, avec deux équipes pas franchement disposées à faire de cadeau à l'adversaire. Les deux collectifs n'auraient d'ailleurs pas dû terminer la rencontre au complet, Brandao ayant infligé un sévère coup de coude à Cédric Hengbart, tandis que Benoît Pedretti a multiplié les fautes et les coups au milieu de terrain. Hormis ce combat physique, les deux blocs défensifs ont aussi largement tenu le choc.Jelen et Valbuena, les poisonsDu point de vue du jeu, la troupe de Jean Fernandez est restée fidèle à elle-même, solide sur ses bases arrières, et prête à jeter de longs ballons à Ireneusz Jelen, véritable poison pour les défenseurs marseillais. Tout d'abord, après avoir récupéré un ballon perdu par Stéphane Mbia, a vu Souleymane Diawara débouler (47e), avant de frapper au dessus du but (72e), où d'être trop court sur un bon centre de Roy Contout (88e).Côté marseillais, l'homme en forme se nomme Mathieu Valbuena. Le lutin olympien est ainsi à l'origine de la seule occasion de but de la première période, mais Lucho Gonzalez, s'emmêle les pinceaux à la réception de son centre (21e). Pour le reste, seul le milieu argentin s'est montré dangereux sur coup franc, mais Niang, hors du coup (50e), ou Brandao, sur les nerfs (60e) ne cadrent pas. Si l'OM n'arrive plus à marquer depuis quelques temps, Didier Deschamps peut serrer le poing, le titre n'est plus très loin...