L'OM en quête de rachat

  • A
  • A
L'OM en quête de rachat
Partagez sur :

LIGUE 1: L'OM doit impérativement réagir en championnat dès samedi à Nancy dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1.

Défait lors de ses deux dernières apparitions en championnat, l'Olympique de Marseille doit impérativement réagir, samedi à Nancy, dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1, pour ne pas se laisser distancer par l'Olympique Lyonnais. Une contre-performance plongerait irrémédiablement la formation de Didier Deschamps dans une profonde crise de confiance.Et une, et deux et trois défaites ! Voilà le bilan catastrophique de l'Olympique de Marseille lors de ses trois dernières apparitions sur un terrain toutes compétitions confondues. Le revers concédé à Valenciennes (3-2) semblait n'être qu'une erreur de parcours mais ajoutez-y deux défaites en l'espace de 4 jours et d'un seul coup le traumatisme devient plus préoccupant. Si les Olympiens n'ont pas démérité en première période de Ligue des Champions face à une solide équipe du Real Madrid (3-0), ils sont apparus nettement moins organisés au Vélodrome, face à Monaco, dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1 (1-2).Espérons que la trêve internationale aura fait du bien au moral des troupes car l'OM n'aura pas la tâche facile à Nancy samedi étant donné que les protégés de Pablo Correa restent sur une victoire face à Sochaux (2-1) et un bon nul acquis sur la pelouse du Parc des Princes face au PSG (1-1). Si la défense nancéenne connaît quelques difficultés d'adaptation en ce début de saison avec 11 buts encaissés, l'arrière-garde olympienne devra néanmoins être vigilante et canaliser l'armada offensive composée par Paul Alo'o Efoulou (3 buts) et de Youssouf Hadji (4 buts).Une charnière centrale en questionUne chose est sûre, l'arrière-garde marseillaise ne convainc guère ces derniers temps. La charnière centrale Heinze-Diawara ne semble pas trouver ses automatismes et en arrive même à se gêner dans la récupération du ballon. Malgré tout, Laurent Bonnart, interrogé sur le site officiel du club, ne tire pas la sonnette d'alarme : "Il faut que les automatismes se créent au fil du temps. La charnière est nouvelle, ils se connaissent peu. Il y a aussi les autres joueurs, je ne pense pas uniquement à Souleymane Diawara et à Gabriel Heinze. Pour qu'une équipe défende bien, il faut que les joueurs se connaissent bien et qu'ils aient travaillé longtemps ensemble". Espérons tout de même que les deux défenseurs centraux ne mettront pas trop de temps à devenir complémentaires sur le terrain... Cependant, la reconduction de ce duo dans l'axe central olympien pour ce match est peu évidente étant donné que Gabi Heinze, de retour de sélection, est jugé trop juste par Didier Deschamps et que Souleymane Diawara pourra également être préservé par son coach. Ajoutez à cela les forfaits de Julien Rodriguez et de Cyril Rool et cela donne incontestablement un sérieux casse tête à l'entraîneur marseillais pour parvenir à composer une défense qui tienne la baraque sur la pelouse du stade Marcel Picot.