L'OM droit vers le doublé

  • A
  • A
L'OM droit vers le doublé
Partagez sur :

La Ligue 1 peut basculer très vite. Avec le ralentissement de Lille (2 points en 3 matchs), le champion de France en titre Marseille peut espérer s'installer en tête à six journées de la fin à condition de s'imposes contre L'OGC Nice mercredi soir pour le match en retard de la 32e journée de championnat. Les Niçois auront-ils digéré l'élimination en ½ finale de la Coupe de France contre Lille mardi dernier ? Les Marseillais sont-ils définitivement lancés dans le sprint final pour conserver leur titre après leur double succès sur Montpellier (à la Mosson 1-2 et au Stade de France 1-0) ?

La Ligue 1 peut basculer très vite. Avec le ralentissement de Lille (2 points en 3 matchs), le champion de France en titre Marseille peut espérer s'installer en tête à six journées de la fin a condition de s'imposes contre L'OGC Nice mercredi soir pour le match en retard de la 32e journée de championnat. Les Niçois auront-ils digéré l'élimination en ½ finale de la Coupe de France contre Lille mardi dernier ? Les Marseillais sont-ils définitivement lancés dans le sprint final pour conserver leur titre après leur double succès sur Montpellier (à la Mosson 1-2 et au Stade de France 1-0) ? Marseille vit sur un nuage depuis l'arrivée de Didier Deschamps à la tête de l'OM. Déjà trois titres majeurs (championnat + Coupe de la Ligue 2010 et 2011) pour les Phocéens qui ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. Si Miralem Pjanic en fait son favori pour le titre, c'est dire que l'Olympique de Marseille en impose en cette fin de championnat. Sans développer du beau jeu, les partenaires de Lucho font preuve d'une grand efficacité depuis leur élimination de la Ligue des Champions par Manchester United. Et l'on voit mal comment Nice, 14e, pourrait s'opposer à l'irrésistible ascension olympienne mercredi soir au Vélodrome. Côté niçois, la fin de saison s'apparente plus à un calvaire depuis l'élimination en demi-finale finale de Coupe de France. Les hommes d'Eric Roy doivent désormais se reconcentrer sur le championnat pour essayer d'assurer leur maintien. Avec 39 points, ils ne possèdent que trois longueurs d'avance sur le premier relégable, Caen. L'objectif sera donc de ne pas revenir bredouille du Vélodrome pour creuser un peu l'écart avec la zone rouge. Statistique inquiétante pour les azuréens : sur les dix derniers matchs au Vélodrome, l'OGC Nice ne l'a emporté qu'une seule fois, en 2007 sur le score de 0-2. Pire, dans toute leur histoire, ils n'ont remporté les trois points qu'a quatre reprises en 42 matchs ! C'est à une cascade de blessures qu'a du faire face le staff niçois au moment de composer le groupe qui défiera l'OM. Emerse Faé et Alain Cantareil, blessés de longue date, Didier Digard (déchirure musculaire), David Bellion (adducteurs), Drissa Diakité (suspendu), Ismaël Gace (psoas), Grégory Paisley (adducteurs), Larrys Mabiala (reprise) et Anthony Mounier (cuisse) sont absents. En revanche David Hellebuyck, en phase de reprise, est finalement présent. En face Didier Deschamps devra composer sans Stéphane M'Bia, touché lors de la finale de Coupe de la Ligue, et sans Loic Rémy, suspendu. Le groupe marseillais: Mandanda, Andrade - Fanni, Diawara, Heinze, Taiwo, L. N'Diaye, Sabo, Hilton - Cissé, Kaboré, Lucho, Abriel, Cheyrou, Valbuena, A. Ayew - Gignac, J. Ayew Le groupe niçois: Letizi, Ospina - Civelli, Clerc, Coulibaly, Malaga, M'Bow, Pejcinovic - Ben Saada, Hellebuyck, Palun, Sablé, Traoré - Bamogo, Gonçalves, Ljuboja, Mouloungui, Quansah