L'OM devra faire avec Gignac

  • A
  • A
L'OM devra faire avec Gignac
Partagez sur :

Alors qu'il a passé toute la journée de mercredi en Angleterre pour négocier un éventuel prêt à Fulham ou Newcastle lors du dernier jour du mercato, André-Pierre Gignac reste finalement à l'OM, qui n'a pas réussi à recruter l'attaquant d'envergure qu'il cherchait. Reste désormais à savoir comment Didier Deschamps va réussir à remettre sur de bons rails l'ancien Toulousain ?

Alors qu'il a passé toute la journée de mercredi en Angleterre pour négocier un éventuel prêt à Fulham ou Newcastle lors du dernier jour du mercato, André-Pierre Gignac reste finalement à l'OM, qui n'a pas réussi à recruter l'attaquant d'envergure qu'il cherchait. Reste désormais à savoir comment Didier Deschamps va réussir à remettre sur de bons rails l'ancien Toulousain ? André-Pierre Gignac jouera bien sous les couleurs de l'Olympique de Marseille cette saison. Pourtant, le club phocéen a tout fait mercredi, dernier jour du mercato, pour trouver une porte de sortie à son attaquant, pris en grippe par le public suite à une dernière saison très décevante (huit buts en 30 matches de L1), alors que l'OM avait déboursé 16 millions d'euros pour l'arracher des griffes de Toulouse. Décidé à recruter un buteur, Didier Deschamps était donc prêt à libérer ce dernier plutôt que de le cantonner au banc. Mais les échecs des négociations concernant Amauri, Iaquinta ou encore Asamoah Gyan l'ont contraint à revoir ses plans. Les contacts avec les clubs français intéressés n'ayant pas abouti (Nancy, Saint-Etienne, Lorient), l'international tricolore de 25 ans a passé toute la journée de mercredi en Angleterre pour négocier un prêt. Mais ni Newcastle, pourtant friand de Frenchies cet été (Cabaye, Marveaux, Obertan), ni Fulham n'ont donné suite. Si l'OM avait apparemment trouvé un accord avec les Cottagers, le joueur révélé à Lorient aurait refusé. Retour à la case départ donc pour "APG", qui a tout à prouver. Car le rêve de sa signature à l'OM en août 2010 a rapidement tourné au cauchemar pour le natif de Martigues. A court de forme, maladroit, Gignac n'a pas réussi à trouver sa place et à convaincre le public phocéen. Envoyé en cure cet été à Merano pour parfaire sa condition physique, ce dernier n'a pas convaincu lors de ses entrées en jeu face à Saint-Etienne (0-0) et Lille (2-3). Le plus dur commence donc peut-être pour l'ancien meilleur buteur de Ligue 1 (24 buts en 2008-2009), mais aussi pour son entraîneur, qui doit trouver les mots pour relancer un joueur au fond du trou. Car l'OM, à moins de recruter un joker, est très peu fourni en attaque avec le seul Loïc Rémy et les jeunes Jordan Ayew, Chris Gadi et Billel Omrani.