L'OM croit en l'exploit

  • A
  • A
L'OM croit en l'exploit
Partagez sur :

L'OM est probablement à un tournant de sa saison. Mardi soir, les Phocéens affrontent Manchester United à Old Trafford, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Après le nul de l'aller au Vélodrome (0-0), les hommes de Didier Deschamps, loin d'être favoris, conservent toutefois leurs chances de qualification. Mais il faudra vraisemblablement marquer pour espérer aller plus loin.

L'OM est probablement à un tournant de sa saison. Mardi soir, les Phocéens affrontent Manchester United à Old Trafford, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Après le nul de l'aller au Vélodrome (0-0), les hommes de Didier Deschamps, loin d'être favoris, conservent toutefois leurs chances de qualification. Mais il faudra vraisemblablement marquer pour espérer aller plus loin. C'est une drôle de semaine que s'apprête à vivre l'Olympique de Marseille. Avant de recevoir le PSG dimanche prochain pour un Clasico peut-être décisif dans la course au podium, les Phocéens se déplacent à Old Trafford mardi pour y défier Manchester United, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Accrochés à domicile lors du match aller (0-0), les hommes de Didier Deschamps ont eu le mérite de ne pas encaisser de buts, ce qui aurait probablement hypothéqué leurs chances de qualifications. Mais il en faudra encore plus pour venir à bout des Red Devils. Pour Didier Deschamps, les Mancuniens partent logiquement favoris mais l'OM a un coup à jouer: "Manchester est supérieur, mais il reste 90 minutes à jouer, voire peut-être un peu plus. L'essentiel, c'est que les joueurs y croient. Je ne veux pas qu'ils entrent sur le terrain en pensant être éliminés. Il va falloir lutter, bien défendre et créer des problèmes à cette équipe en se montrant très efficace devant" a-t-il souligné lundi en conférence de presse. Battu par Lille le 6 mars dernier (1-2), l'OM a repris des couleurs ce week-end en s'imposant à Rennes (2-0), un concurrent direct pour le titre de champion de France. Un succès qui a aussi eu le mérite de redonner confiance aux Olympiens avant leur déplacement en Angleterre mais Didier Deschamps craint le manque d'expérience de ses joueurs face à l'ogre mancunien: "Sur le papier, on ne peut pas lutter en terme d'expérience. On affronte des internationaux qui jouent depuis des années à ce niveau de la compétition. Ces joueurs savent gérer ce genre de situations. Dans mon équipe, certains ont déjà disputé des huitièmes de finale, mais je dirais qu'on est en train de construire cette expérience. On aura la réponse demain. La marche est haute. J'espère qu'elle ne sera pas trop haute". Nani remplaçant, Giggs et Scholes titulaires ? Privé de Brandao, parti se ressourcer au Brésil après ses ennuis judiciaires, l'OM sera privé d'un élément de poids en attaque. Mais le retour en forme de Loïc Rémy, auteur de trois buts lors des quatre dernières journées de championnat, intervient à point nommé, comme celui de Lucho Gonzalez. A eux de confirmer face à MU et de tirer l'OM vers le haut. S'il se montre particulièrement ambitieux pour cette fin de saison - "C'est un objectif réaliste de gagner les trois trophées" (Ligue des champions, Premier League, Cup) -, Alex Ferguson se méfie toutefois de la formation phocéenne qui est pour lui "puissante et expérimentée". Un moyen pour le rusé technicien écossais de mettre un peu de pression sur ses adversaires et d'enlever à ses joueurs le statut d'ultra-favoris. Vainqueurs d'Arsenal (2-0) samedi en quarts de finale de la Coupe d'Angleterre après deux défaites consécutives en championnat face à Chelsea (1-2) et Liverpool (1-2), les Red Devils pourront compter sur leurs principaux atouts mardi. Si Rio Ferdinand est toujours absent, remplacé en défense centrale par le jeune Chris Smalling, Ryan Giggs et Paul Scholes, préservés ce week-end face aux Gunners, devraient pouvoir tenir leur place, tout comme Darren Fletcher. Blessé au tibia gauche face à Liverpool, Nani devrait aussi être de la partie, mais pourrait débuter sur le banc. "Il y a de bonnes chances qu'il joue, en tant que titulaire ou remplaçant. Il s'est entraîné avec Carrick et c'est positif de pouvoir compter sur lui", confie Ferguson. Un peu moins pour la défense de l'OM qui avait eu un peu de mal à contenir le Portugais lors du match aller. Mais Didier Deschamps et ses hommes savent de toute façon que le danger pourra venir de partout à Old Trafford.