L'OM champion ? L'Europe s'en fout !

  • A
  • A
L'OM champion ? L'Europe s'en fout !
@ Capture d'écran
Partagez sur :

REVUE DU WEB - Les sites internet étrangers ont bien du mal à s'intéresser à la Ligue 1.

REVUE DU WEB - Les sites internet étrangers ont bien du mal à s'intéresser à la Ligue 1.Si les médias français font leurs gros titres sur le titre de champion de France de l'Olympique de Marseille, ses confrères européens ne frémissent pas plus que ça. Ainsi, alors qu'en France un titre acquis par Chelsea ou le Real Madrid trouverait une place confortable dans nos colonnes, le reste de l'Europe n'a que faire d'un titre acquis dans un championnat qu'ils jugent mineur, et ce malgré la présence de Lyon en demi-finale de la Ligue des champions.Ainsi, en Espagne, la quête commence par Marca. Sur la page d'accueil : rien, pas plus que sur la page "Football". Il faut enfin arriver sur la page "Football international" pour trouver la trace d'un résumé de la journée. Sur le site d'un autre quotidien madrilène, As, le constat n'est pas plus rose puisque la page "Ligue 1", n'a pas été actualisé depuis dimanche. Enfin, chez les catalans de Sports.es, il faut aussi atteindre la page "Football international", pour lire un papier datant de la veille sur la possibilité pour l'OM de devenir champion."Rien ne va plus in Frankreich"Du côté de la perfide Albion, l'information a dû attendre le lendemain matin pour être traitée, pour une place très minime. Ainsi que le site du Guardian, un papier daté de jeudi matin est discrètement placé sur la page "Football". Sur Skysports, il faut avancer jusqu'à la page "Ligue 1", pour trouver la trace d'un résumé simple de la journée, non titré sur le titre olympien. Enfin, sur le Daily Mail, même avec la plus grande persévérance, nul trace du titre olympien. De l'autre côté des Alpes en revanche, la presse italienne est plus disserte sur le sujet, et la Ligue trouve une bonne place dans les pages web. Ainsi sur le site de La Gazzetta Dello Sport, un article exclusif, et non le fruit d'une dépêche d'agence, trône en retrait sur la page d'accueil. Sur Tuttosport en revanche, si l'article est bel et bien visible, son contenu est plus concis, et rappelle notamment que Didier Deschamps fut l'entraîneur qui a ramené la Juventus Turin en Serie A.Enfin, en Allemagne, kicker.de titre son papier d'un étrange "Rien ne va plus in Frankreich", tandis que le site de Bild n'en parle pas du tout. Dans les pays francophones, la place accordée au titre phocéen n'est pas forcément plus importante, comme sur DH.be, qui fait dans la sobriété, tout comme en Suisse et le site TSR.ch. Au final, si la France est parfois taxé de chauvinisme, nous n'avons rien à envier à nos voisins, qui ignore globalement la Ligue 1 tout au long de l'année, pour n'y accorder que quelques minutes de leur temps pour en parler quand le titre est accordé.