L’OM cartonne, Auxerre peut rêver

  • A
  • A
L’OM cartonne, Auxerre peut rêver
André-Pierre Gignac a inscrit ses premiers buts en Ligue des champions. Steven Langil, lui, a été décisif en fin de match contre l'Ajax.@ Montage Reuters
Partagez sur :

LA C1 EN UN CLIC - L’OM s’impose (7-0) à Zilina et Auxerre bat l’Ajax d’Amsterdam (2-1).

Marseille déroule. L’OM jouera sa qualif’ dans 15 jours à Moscou contre le Spartak. Avec cette victoire (7-0) contre le MSK Zilina, les Phocéens reviennent à la deuxième place du groupe F. Marseille n’a pas eu à faire à une grosse équipe mercredi soir mais Marseille a fait le boulot. Trois passes décisives de Benoit Cheyrou, trois buts d’André-Pierre Gignac, deux de Lucho pour un très large succès. Contrat rempli pour les hommes de Didier Deschamps. A lire : Un Marseille record.

Gignac enfin. Depuis le début de la saison, André-Pierre Gignac provoque, tente, tire mais marque peu (un seul but en 10 matches). Mercredi soir à Zilina, "Dédé" s’est rattrapé. L’ancien Toulousain a inscrit un triplé. Certes, le gardien slovaque n’est pas Iker Casillas mais Gignac a quand même été très efficace. A lire : Gignac au bon moment.

Un sacré voyage. 1.635 kilomètres et 15 heures de voiture selon le site internet Mappy. Ils étaient 300 valeureux supporters Marseillais à avoir fait le déplacement. Au retour, ils ne vont pas s’ennuyer. Ils pourront revoir les 7 buts dans leur tête et rêver de qualification pour le prochain tour.

Auxerre s’impose. Lors des trois premières rencontres, les Bourguignons avaient réalisé de très bons matches sans marquer un seul point. Mercredi soir, Auxerre a remporté sa première victoire (2-1) contre l’Ajax d’Amsterdam. Le dernier but de Steven Langil permet à l’AJA de rêver à une éventuelle qualification. Le prochain match contre Milan sera décisif. A lire : Auxerre reprend espoir.

Inzaghi, toujours lui. Quand Filippo Inzaghi remplace Ronaldinho à une demi-heure de la fin du match, le Real Madrid mène 1-0. Un quart d’heure et deux buts plus tard, le Milan AC reprend l’avantage. Deux buts du vétéran Inzaghi, véritable renard des surfaces. A 37 ans, il devient le plus vieux buteur de la Ligue des champions. Petit bémol pour les Italiens : le Real Madrid arrache le nul (2-2) dans les arrêts de jeu. A lire : Milan et le Real à double face.

"Zizou" et "Platoche" à San Siro. Un stade Giuseppe Meazza des grands soirs. Du beau monde sur la pelouse : Cristiano Ronaldo, Ronaldinho, Mesut Özil, etc. Et pour admirer ces "galactiques", des anciennes gloires du football étaient présentes dans les gradins. Laurent Blanc, Cesare Maldini, Michel Platini et Zinédine Zidane ont assisté au match.

Chelsea assure. Nicolas Anelka ne jouera plus jamais en équipe de France mais il continue de ravir les supporters de Chelsea. Le Français a encore marqué un but magnifique contre le Spartak Moscou. Un autre but de Didier Drogba et un doublé d’Ivanovic pour une victoire propre (4-1) contre les Russes.

Premiers qualifiés. Après 4 journées, leBayern Munich et Chelsea sont les seuls qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Quatre victoires et déjà 12 points pour ces deux grands d’Europe. Avec son match nul (2-2) contre le Milan AC, le Real Madrid n’est pas mathématiquement qualifié mais les hommes de José Mourinho ont un pied et quatre phalanges en huitièmes.

32 buts ! C’est connu : on ne s’ennuie jamais en Ligue des Champions. Nouveau record cette saison avec un total de 32 buts en 8 matches. La palme du carton de la soirée revient bien évidemment aux Marseillais avec leur victoire fleuve (7-0) sur le MSK Zilina.