L'OM avait la tête ailleurs

  • A
  • A
L'OM avait la tête ailleurs
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Didier Deschamps met l'accent sur l'ambiance extra-sportive entourant l'OM.

LIGUE 1 - Didier Deschamps met l'accent sur l'ambiance extra-sportive entourant l'OM. Face à Caen, promu en Ligue 1 cette saison, les joueurs de l'Olympique de Marseille n'ont cessé de sombrer dans le doute tout au long de la rencontre après un début de partie plutôt prometteur. Seulement voilà, en manquant de rythme et de complicité et en étant incapable de se projeter vers l'avant, la copie rendue samedi soir par les joueurs de Didier Deschamps fut tout simplement brouillonne. L'entraîneur, lui-même, établissait ce constat dès la fin de la rencontre: " On a eu des insuffisances avec des joueurs plus ou moins en forme.(...) On a eu beaucoup d'insuffisance dans le jeu, l'intensité et la justesse technique notamment. Il y a eu beaucoup trop d'erreurs". Didier Deschamps a le discours des mauvais jours. Parce que l'entraîneur olympien estime par ailleurs qu'au-delà des erreurs techniques relevées au cours de ces 90 premières minutes, le physique de ces joueurs n'a pas été à la hauteur. "Peut-être que les joueurs n'avaient pas les moyens physiques pour se révolter? Ainsi analysée, la situation de l'Olympique de Marseille ressemble, à s'y méprendre, à une équipe en rodage. Seulement voilà, avec si peu de changement lors de l'intersaison, comment expliquer un tel état de fait ? Deschamps: "Une équipe perturbée" Sur la pelouse d'un stade Vélodrome presque plein (55 000 spectateurs), l'ambitieux entraîneur marseillais a vu une équipe perturbée et mis à mal par une série d'évènements extra-sportif pesants sur son effectif. Il n'hésite pas à mettre immédiatement le doigt sur l'ambiance lourde et pesante en ce moment du côté de la direction du club: "Ce soir on a vu une différence de niveau entre une équipe qui a eu une meilleure préparation et une équipe qui a été perturbée par des choses extérieures. Avec tout ce qui se passe aussi au niveau extra-sportif, il y a une ambiance un peu pesante", témoigne-t-il en conférence de presse. Cette situation - somme toute commune à d'autres clubs à ce moment de la saison – Didier Deschamps la combat avec ses moyens à lui: "Je ne suis qu'entraîneur. J'ai dû beaucoup me battre pour contrer les velléités de départ de certains joueurs. La réalité d'aujourd'hui, c'est que mes dirigeants savent. Je pense que Marseille mériterait d'être renforcé mais je ne veux pas un joueur en plus, je veux un joueur qui apporte un plus à l'effectif." Après avoir déclaré qu'une pause dans la recherche de l'homme providentiel (un attaquant de classe internationale) serait nécessaire pour le bien être du club, les dirigeants de l'OM sont sous la pression d'un Didier Deschamps qui souhaite désormais disposer de toutes les cartes en main. Pour confirmer.