L'OM au pied de la montagne

  • A
  • A
L'OM au pied de la montagne
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Marseille se déplace à Chelsea pour le compte de la 2e journée.

LIGUE DES CHAMPIONS - Marseille se déplace à Chelsea pour le compte de la 2e journée. Frapper quand personne ne l'attend. Voilà la mission de l'OM, qui se déplace à Chelsea pour son deuxième match de Ligue des champions, mardi. Après sa défaite augurale face au Spartak Moscou, il y a deux semaines, les Marseillais savent qu'ils ont déjà utilisé leur seul joker dans l'optique d'une qualification pour les huitièmes de finale. Et dans le tableau de marche initial, il y a peu de chance que Didier Deschamps ait prévu de ramener des points de Londres. Pourtant, croire en l'exploit n'est pas interdit. "On respecte beaucoup notre adversaire par rapport à tout ce qu'il a fait, tout ce qu'il a gagné mais on ne le craint pas", note Steve Mandanda, en conférence de presse. Impressionnante depuis le début de la saison, la troupe de Carlo Ancelotti a connu son premier accroc, samedi, en s'inclinant face à Manchester City (0-1). De quoi donner des idées aux Olympiens. "Je n'ai pas besoin de voir une réaction de la part de mes joueurs, ils feront un bon match car c'est une rencontre importante pour nous pour finir en haut de la poule", préfère croire le technicien italien, sûr de ses forces. Toutefois, les Blues seront privés de quelques joueurs importants, comme Drogba, suspendu, Lampard et Kalou, blessés. De son côté, Nicolas Anelka, double buteur face à Zilina lors de la prochaine journée, devrait lui être aligné en tant que titulaire. L'obstacle sera donc bel et bien imposant, même si Deschamps espère bien voir son équipe regarder la bête dans les yeux. "La pire des choses serait de venir ici et de ne pas jouer, voire ne faire que défendre. Je veux que les joueurs sur le terrain aient à l'esprit l'intention de leur poser des problèmes", lance "DD", tandis que Loïc Rémy, qui revient de blessure, approuve sur le site officiel de l'OM : " Rien n'est joué en football, peut être que sur le papier Chelsea est plus fort, mais c'est celui qui en voudra le plus qui l'emportera". Les Phocéens pourront toujours se rappeler que l'Angleterre a toujours été plus ou moins accueillante, à l'image de leur succès à Liverpool, il y a deux ans (1-0). La magie européenne a parfois bien des pouvoirs.