L'Olympiakos, victime de l'axe "Merkozy"

  • A
  • A
L'Olympiakos, victime de l'axe "Merkozy"
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - La presse grecque a évoqué une entente franco-allemande entre l'OM et le Borussia.

La presse grecque serait-elle de mauvaise foi ? Au lendemain de la dernière soirée de Ligue des champions, certains journaux n'ont pas hésité à crier au scandale. Pour eux, l'Olympiakos aurait été victime en football comme dans le domaine économique de l'axe franco-allemand "Merkozy". En d'autres termes,  le club grec du Pirée aurait fait les frais de l'entente entre Marseille et le Borussia Dortmund. Avec la victoire de l'OM (3-2), les Grecs joueront l'Europa Ligue. 

"Merkozisés en football"

Le journal Goal News a trouvé un titre plutôt évocateur : "Merkozisés en football", sorte de contraction des noms de la chancelière Angela Merkel et du président Nicolas Sarkozy, en reprenant un slogan utilisé au moment de la crise entre la Grèce et la zone euro.

Mené 2-1 par Dortmund mardi soir en Allemagne, Marseille a inscrit deux buts en deux minutes en fin de match pour l'emporter 3-2 et se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des champions. Un résultat synonyme d'élimination pour l'Olympiakos le Pirée en dépit de sa victoire (3-1) sur Arsenal. La conclusion revient au quotidien Sport Day : "l'axe franco-allemand encore en action, cette fois pour envoyer Olympiakos en Europa League".