L'OL ne doit pas gâcher

  • A
  • A
L'OL ne doit pas gâcher
Partagez sur :

Après avoir manqué l'occasion de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en s'inclinant sur la pelouse de Benfica (3-4) le 2 novembre dernier, l'OL va tenter de valider son billet pour le tour suivant sur le terrain de Schalke 04. Les Gones n'ont besoin que d'un point, mais se méfient d'une formation allemande, qui, à l'image de Raul, est sur la pente ascendante.

Après avoir manqué l'occasion de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en s'inclinant sur la pelouse de Benfica (3-4) le 2 novembre dernier, l'OL va tenter de valider son billet pour le tour suivant sur le terrain de Schalke 04. Les Gones n'ont besoin que d'un point, mais se méfient d'une formation allemande, qui, à l'image de Raul, est sur la pente ascendante. Le couac subi face à Benfica début novembre a un peu refroidi les ambitions lyonnaises sur la scène européenne. Alors que le président rhodanien Jean-Michel Aulas évoquait l'éventualité d'un sans-faute dans cette phase de poules, six victoires en six matches, l'OL s'est incliné (3-4) au Stade de la Luz, après avoir été mené 0-4, échouant du coup dans sa tentative de se qualifier pour les huitièmes de finale dès son quatrième match dans ce groupe B. Reste qu'à la veille de se déplacer sur la pelouse de Schalke 04, un adversaire qu'ils avaient dominé (1-0) à l'aller à Gerland, les Gones sont toujours en tête de leur poule avec deux longueurs d'avance sur les Allemands et trois sur Benfica. Un nul leur suffit donc pour atteindre les huitièmes de finale pour la huitième saison consécutive. Après s'être rassurés en Ligue 1, où ils restent sur sept matches sans défaite et occupent désormais la huitième place du classement à deux points du leader lillois, les hommes de Claude Puel veulent rester sur la même dynamique sur la scène continentale. Pour remplir leur mission, ils pourront compter sur le retour à point nommé de Lisandro, dont la rentrée dimanche face à Lens en début de seconde période a transfiguré sa formation qui, après avoir été menée d'un but, s'est imposée (3-1). Magath: "Nous sommes résolument optimistes" Après la prestation en demi-teinte de ses hommes face aux Sang et Or, l'objectif pour Claude Puel est que son équipe se montre plus régulière et plus "mature", afin de maintenir un niveau de jeu élevé sur l'ensemble d'une rencontre. "L'équipe n'est pas encore mature. On a des progrès à faire dans la gestion. On se laisse trop entraîner et on n'arrive pas pendant le match à faire un état des lieux. Il faut savoir analyser les moments chauds", a expliqué au Progrès l'entraîneur rhodanien. Des moments chauds, les Lyonnais risquent d'en connaître mercredi à Gelsenkirchen, face à une équipe qui, après avoir connu un début de championnat très poussif, retrouve peu à peu ses marques. Les joueurs de Schalke restent en effet sur trois matches sans défaite en Bundesliga et ont étrillé le Werder Brême samedi (4-0), grâce notamment à un triplé de Raul. De quoi redonner le moral à leur entraîneur Felix Magath avant la réception de l'OL. "C'est le troisième match de poule à domicile. Nous avons gagné facilement les deux premiers, et nous avons nos chances de remporter un troisième succès même si l'OL est l'adversaire le plus fort du groupe. C'est un obstacle majeur, mais nous sommes raisonnablement optimistes après nos dernières prestations", a ainsi confié Magath, mardi, lors d'une conférence de presse reprise sur le site internet de l'OL. Aux Lyonnais de ne pas se laisser surprendre.