L'OL en travaux

  • A
  • A
L'OL en travaux
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Handicapé par les blessures, Lyon affronte Debrecen, mardi, lors de la 2e journée de Ligue des Champions.

Après s'être sorti du piège tendu par les Toulousains en championnat(1-2), l'Olympique Lyonnais se rend mardi en Hongrie pour y affronter Debrecen lors de la 2e journée de Ligue des Champions. Un rendez-vous où les Gones devront faire avec les moyens du bord.Un immense terrain en chantier. Voilà à quoi ressemble l'arrière-garde de l'Olympique Lyonnais en ce moment. Une sorte de bâtisse où les finitions auraient été bâclées. Cette comparaison osée reste, bien entendu, à relativiser étant donné la qualité de l'effectif sur lequel les Lyonnais peuvent compter. Mais les faits sont là, Claude Puel est contraint de faire avec ce qu'il a à sa disposition. Et vu la liste de l'infirmerie de l'OL, on se doute que cela ne doit pas être évident.Pourtant, mardi, le club rhodanien se trouvera sur la pelouse de Debrecen en Hongrie afin de faire fructifier sa victoire inaugurale en Ligue des Champions acquise contre la Fiorentina (1-0). Un voyage qui verra l'équipe française évoluer avec une défense expérimentale. Privé de Boumsong, Bodmer, Cléber Anderson et Bastos, le technicien de l'OL devrait faire confiance à Toulalan pour compléter la charnière centrale, comme il l'avait déjà fait face à la Viola.Éviter de s'enliserL'expérience avait d'ailleurs été un franc succès. Rajoutez à cela l'indisponibilité de Lisandro Lopez, la recrue star de l'été, et on comprend mieux pourquoi ce périple du côté du comté de Hadju-Bihar a tout d'un traquenard pour les Gones. Demandez à Liverpool ce qu'il en pense. Les Reds ont dû se contenter d'une petite victoire sur leur pelouse d'Anfield face aux Hongrois lors de la première journée (1-0).Malgré tout, les protégés du Président Aulas possèdent là une occasion à saisir. Car, même en étant diminué, revenir de Hongrie avec une victoire en poche est tout à fait envisageable pour l'OL, qui peut compter sur la réussite actuelle de joueurs comme Miralem Pjanic ou Bafétimbi Gomis. Bien qu'en chantier, l'édifice lyonnais devrait être en mesure de faire parler son expérience sur le plan européen pour consolider les fondations d'une éventuelle qualification. Surtout si Liverpool venait à s'imposer en Italie.