L'OL cale de nouveau

  • A
  • A
L'OL cale de nouveau
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le TFC et l'OL se sont neutralisés ce dimanche lors de la 23e levée de Ligue 1.

LIGUE 1 - Le TFC et l'OL se sont neutralisés ce dimanche lors de la 23e levée de Ligue 1. "A Toulouse, ce sont toujours des matches peu évidents. Toulouse est une équipe très compétitive. C'est un adversaire compliqué à jouer, qui défend très bien et contre très vite". Hugo Lloris ne croyait pas si bien dire. Interrogé sur le site officiel de son club, le portier de l'équipe de France vantait les mérites du TFC avant la rencontre. Des propos qui se sont avérés relativement pertinents tant la domination des Toulousains face à l'OL s'est avérée incontestable ce dimanche malgré ce score nul et vierge à l'arrivée (0-0). Et si les Toulousains ne sont pas en mesure de débrider le score dans cette première période, ils apparaissent néanmoins plus en jambes que leurs adversaires à l'image d'un André-Pierre Gignac dans tous les bons coups qui pèse sur l'arrière-garde lyonnaise de par sa vivacité, sa percussion et son sens du but indéniable. Le bulldozer offensif toulousain est d'ailleurs tout proche de débloquer son compteur but mais son lob subtil tenté sur Lloris passe de peu à côté du montant droit du portier lyonnais (20e). L'artificier du TFC ne s'arrête d'ailleurs pas là puisqu'en fin de premier acte, il est tout proche de faire vibrer les filets mais touche finalement du bois sur un corner de Luan (37e). Lyon s'en sort bien, Saint-Etienne respire Le second acte repart sur les mêmes base qu'en première période. Gignac propulse immédiatement ses coéquipiers vers l'avant mais dès la 51e, c'est pourtant Luan qui est tout proche de remporter son face à face avec Lloris mais qui voit finalement son ballon passer de peu à côté du but du portier lyonnais. Incapables de se créer la moindre occasion, les protégés de Claude Puel subissent la loi du TFC sur ses terres. Totalement attentistes, Boumsong et consorts se contentent de défendre en bloc et de repousser les vagues offensives toulousaines. Ebondo (61e), Berson (75e) et Gignac (81e) tentent de forcer la décision de loin... en vain. Dominés dans tous les débats, les Lyonnais finissent la rencontre à dix avec l'expulsion de Jean II Makoun. une chose est sûre, ils peuvent se satisfaire de ramener un point du Stadium de Toulouse ce dimanche. Un point qui n'arrange pourtant pas leurs affaires dans la course au titre... Par ailleurs, dans le même temps Saint-Etienne s'est donné une bonne bouffé d'oxygène en bas de tableau en ramenant trois points précieux de sa confrontation avec Monaco (3-0). Un succès qui s'est dessiné dès la 14e minutes grâce à une réalisation de Blaise Matuidi. En capitaine exemplaire, le milieu de terrain stéphanois a porté sa formation vers la victoire ce dimanche et lui permet de faire le trou avec Le Mans, actuel premier relégable, qu'elle distance désormais de sept longueurs au classement général. Bergessio et Rivière se sont pour leur part contentés de sceller l'issue de cette rencontre de fort belle manière en doublant, puis triplant la mise en fin de rencontre (76e et 90e). Monaco quant à lui est le grand perdant de cette 23e journée de Ligue 1. Une victoire aurait en effet permis aux joueurs de la Principauté de monter sur le podium de la Ligue 1.