L'OL a la baraka

  • A
  • A
L'OL a la baraka
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L’OL a bénéficié du meilleur tirage au sort possible pour les 8es de finale.

La semaine dernière, Lyon se rendait à Zagreb le moral en berne. Il fallait en mettre sept au Dinamo et prier pour que le Real batte l’Ajax dans le même temps. Bref, l’OL se préparait à jouer la Ligue Europa. Pas si grave pour Jean-Michel Aulas qui parlait déjà de la C3 comme "une compétition fantastique". De Ligue Europa, il n’y aura. Après une incroyable qualification et une sacrée chance au tirage au sort, les Lyonnais sont passés de l’enfer à un possible quart de finale de Ligue des champions. 

Huit jours qui changent tout

Les joueurs de l’OL ont ouvert leur cadeau de Noël avant l’heure. Vendredi à Nyon, les Lyonnais priaient pour ne pas tomber sur le Barça. Non seulement ils ont évité Messi et sa bande mais au tirage au sort, ils ont tiré les trois télés, l’Apoel Nicosie.

Lloris
A la fin du mois de novembre, Lyon pouvait vraiment se faire du souci. Sans Lisandro, blessé, les Gones quittaient Gerland après un triste match nul (0-0) contre l’Ajax d’Amsterdam. Sans un exploit quasi improbable, l’OL ne participerait pas aux huitièmes de finale de la Ligue des champions pour la neuvième fois consécutive. Mais un quadruplé de "Bafé" Gomis et un carton (7-1) ont changé la donne. Cette qualification a suscité de nombreuses interrogations mais à l’arrivée, le hold-up est parfait.

"On ne peut pas se ramasser"

Quand la petite fichette de Lyon est sortie de la boule rouge, vendredi à Nyon, Jean-Michel Aulas a eu beaucoup de mal à contenir un petit sourire de satisfaction. Et pour cause, tirer le Petit poucet de la compétition, 63 club à l’UEFA, relève du miracle.

Juste après le tirage, "JMA" a fait son job, rester modeste. "C’est un tirage au sort qui ouvre évidemment des perspectives. Maintenant, il faut avoir beaucoup de respect dans le football. Quand on tombe sur des équipes qui sont inférieures sur le plan du classement, on ne peut pas se ramasser". Autrement dit, le faux pas contre l’Apoel Nicosie est interdit sous peine d’humiliation.

Jean-Michel Aulas l’a répété, il faudra se méfier de ce club surprenant. "Cette équipe est certes moins réputée mais dans le football, la réputation n’est pas suffisante pour assurer un résultat". On ne peut d’ailleurs que saluer le beau parcours de l’Apoel. Les Chypriotes ont quand même réussi à terminer premiers d’un groupe où figuraient les trois des quatre derniers vainqueurs de la Ligue Europa (FC Porto, le Shakhtar Donetsk et le Zénith Saint-Pétersbourg). Rémi Garde sait déjà ce qu’il faudra faire contre une équipe regroupée à dix derrière : pilonner la défense, et un pointu de Lisandro ou Gomis fera l’affaire pour une place en quarts.

Le tirage au sort complet des 8es de finale :

Lyon - Apoel Nicosie
Marseille - Inter Milan
Naples - Chelsea
AC Milan - Arsenal
Bâle - Bayern Munich
Leverkusen - FC Barcelone
CSKA Moscou - Real Madrid
Zenit St-Pétersbourg - Benfica