L'Italie sur la pointe des pieds

  • A
  • A
L'Italie sur la pointe des pieds
Partagez sur :

L'Italie n'a pas eu la tâche aisée pour l'emporter, lundi soir en Afrique du Sud, lors de son entrée en lice dans la Coupe des Confédérations face aux Etats-Unis (3-1). Menés 1-0 à la mi-temps, les champions du monde ont su renverser la vapeur pour s'imposer et ainsi se hisser en tête du groupe B.

L'Italie n'a pas eu la tâche aisée pour l'emporter, lundi soir en Afrique du Sud, lors de son entrée en lice dans la Coupe des Confédérations face aux Etats-Unis (3-1). Menés 1-0 à la mi-temps, les champions du monde ont su renverser la vapeur pour s'imposer et ainsi se hisser en tête du groupe B.Une petite frayeur. A l'image du succès étriqué du Brésil sur l'Égypte plus tôt dans la journée (4-3), l'Italie a dû batailler, lundi, pour s'imposer face aux Etats-Unis lors de leur premier match au sein du groupe B de la Coupe des Confédérations (3-1). Un succès qui permet aux Transalpins de rejoindre le Brésil en tête de la poule.Pourtant lors de la première période, les Américains font mieux que se défendre et prouvent, si besoin en était, leur capacité à s'exprimer dans un sport encore exotique outre-Atlantique. La fougue de Jozy Altidore et l'expérience de Landon Donovan font des dégâts dans la défense italienne. Le premier rate sa frappe (30e) alors que le second ne cadre pas sur un coup franc aux 25 mètres (36e). Les deux hommes auront l'occasion de se racheter.Les Azzurri se rebiffentAltidore obtient un penalty logique en provoquant une faute flagrante de Chiellini. Donovan se charge de le transformer pour donner l'avantage aux siens au moment de regagner les vestiaires (1-0, 41e). Le second acte sera tout autre. Les hommes de Lippi passent la vitesse supérieure. Le déclencheur se nommera Giuseppe Rossi. Entré à la 56e minute, le joueur de Villarreal égalise sur son premier ballon d'une frappe limpide du gauche à 25 mètres (1-1, 58e).La domination de la Squadra s'intensifie et Daniele De Rossi permet aux siens de prendre l'avantage sur une autre tir lointain (2-1, 72e). S'en est terminé des espoirs des Américains qui vont même encaisser un nouveau but dans les arrêts de jeu par le joker de luxe, Rossi (3-1, 90e+1). Un succès qui ne reflète pas vraiment la physionomie du match.Plus tôt dans la journée, le Brésil est venu à bout d'une Égypte grâce à un penalty de Kaka dans les arrêts de jeu (4-3). Le Ballon d'Or 2007 a été l'auteur d'un doublé mais la Seleçao a souffert. Menant 3-1 à la pause, les Auriverde se sont fait rejoindre en l'espace de deux minutes avant de trouver les forces pour arracher ce succès précieux. Brésil et Italie sont donc aux commandes de ce groupe B avec trois points chacun.