L'Italie poursuit sa marche en avant

  • A
  • A
L'Italie poursuit sa marche en avant
Partagez sur :

La Squadra Azzura n'a pas tremblé ! Leader incontesté du groupe 8, l'Italie s'est défait de la Géorgie, à la suite d'un doublé de Kakha Kaladze contre son camp. Un coup du sort qui permet à la sélection italienne de conforter son fauteuil de leader et d'aborder les derniers matches de qualification pour le Mondial 2010 avec sérénité

La Squadra Azzura n'a pas tremblé ! Leader incontesté du groupe 8, l'Italie s'est défait de la Géorgie, à la suite d'un doublé de Kakha Kaladze contre son camp. Un coup du sort qui permet à la sélection italienne de conforter son fauteuil de leader et d'aborder les derniers matches de qualification pour le Mondial 2010 avec sérénité.ZONE EUROPEGroupe 8: L'Italie conserve son invincibilitéInvaincue dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2010, l'Italie n'a pas flanché ce samedi face à la Géorgie, qui ferme la marche du groupe 8. La Squadra Azzura s'est imposée hors de ses terres (0-2) confortant son fauteuil de leader de la poule. Une victoire qui s'est dessinée sur un double coup du sort avec ce doublé de Kakha Kaladze (57e, 67e)... contre son camp. Mercredi, les coéquipiers de Cannavaro recevront la solide équipe de Bulgarie qui a quant à elle étrillé le Montenegro (4-1) ce samedi et qui, placé en embuscade à la troisième place, n'a probablement pas dit son dernier mot dans ce groupe 8 et sera désireuse de titiller le favori italien.Groupe 1: Le Portugal l'a échappé belleLes Portugais font grise mine. Et pourtant, le moins que l'on puisse dire, c'est que les coéquipiers de Cristiano Ronaldo peuvent s'estimer heureux de ramener un point de leur duel au sommet face au Danemark (1-1). En effet, menés jusque dans les ultimes minutes de cette rencontre, les Portugais ont su puiser dans leurs réserves pour parvenir à revenir à la marque. Les Danois avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant la marque par l'intermédiaire de Nicklas Bendtner en toute fin de première période (1-0, 42e). Mais c'était sans compter une réaction d'orgueil des Portugais qui, en fin de rencontre, trouvaient les ressources nécessaires pour arracher le match nul de l'espoir grâce à une réalisation de Liedson (1-1, 86e). Un match nul qui, même si au niveau comptable, ne les arrange guère, leur permet de pouvoir continuer d'espérer valider leur ticket pour la Coupe du monde en Afrique du Sud d'autant que dans les autres rencontres, la Hongrie, deuxième de la poule, s'est inclinée sur sa pelouse face à la Suède (1-2). Il est évident qu'une défaite aurait placé la Seleçao dans une bien mauvaise posture. A dix longueurs du Danemark, la sélection portugaise aurait irrémédiablement vu ses chances de qualification s'envoler. Groupe 2: La Suisse aux commandesDans la match-phare du groupe 2, la Suisse a dominé la Grèce (2-0) ce samedi. A égalité avant le coup d'envoi de la rencontre, disputée à Bâle, les Helvètes ont pris trois points d'avance en tête du groupe, grâce à des réalisations tardives signées Grichting (83e), l'Auxerrois, et Padalino (88e). Du coup, les Grecs voient même la Lettonie revenir sur leurs basques, après sa courte victoire en Israël (1-0), grâce à une réalisation signée Gorkss, un peu plus tôt dans la journée.Groupe 3: La Slovaquie tient la barreToujours leaders du Groupe 3, les Slovaques ont été tenus en échec par leurs voisins tchèques samedi soir à Bratislava (2-2). Sestak et Hamsik ont marqué pour les locaux alors que Pudil et Baros sont les buteurs tchèques. La Slovaquie possède toujours deux points d'avance sur l'Irlande du Nord, qui est allé décrocher un bon match nul en Pologne (1-1), et cinq sur les coéquipiers de Ludovic Obraniak, qui est sorti à la mi-temps pour sa deuxième cape sous les couleurs polonaises.Groupe 4: La Russie fond sur l'AllemagneLa Russie a réalisé une belle opération en tombant facilement le Liechtenstein (3-0), ce samedi à Saint-Pétersbourg. Privés de Zhirkov et Arshavin, les Russes ont largement dominé leurs homologues grâce à des buts signés Vasili Berezutski (17e) et Roman Pavlyuchenko (39e, 45e), deux fois sur penalty. Un succès aisé qui permet aux hommes de Guus Hiddink de revenir à une petite longueur des Allemands, leaders du groupe. Le Russie-Allemagne du 10 octobre risque donc de sentir le souffre. A noter également la victoire de la Finlande en Azerbaïdjan (2-1), ce samedi, dans le même groupe. Les Scandinaves restent cependant à cinq longueurs des Russes.Groupe 5: L'Espagne a un pied en Afrique du SudL'Espagne poursuit son sans-faute dans ces qualifications pour la prochaine Coupe du Monde. La Roja a explosé la Belgique (5-0), samedi soir à La Corogne, grâce notamment à des doublés de David Villa et David Silva. Sept succès en sept rencontres, tel est le bilan des troupes de Vicente Del Bosque qui caracolent en tête du groupe 5 avec 21 points. A trois matches de la fin, les Ibériques comptent six points d'avance sur la Bosnie-Herzégovine et dix longueurs sur la Turquie. Une victoire, mercredi, contre l'Estonie pourrait permettre aux Espagnols de valider définitivement leur billet vers l'Afrique du Sud. Ça commence à sentir bon la qualification de l'autre côté des Pyrénées.Groupe 6: L'Ukraine rejoint la CroatieEn s'imposant 5-0 ce samedi face à Andorre grâce à un doublé de Mivlesky, un but de Yarmolenko, un de Shevchenko et un de Seleznov, l'Ukraine reste à trois longueurs de la Croatie, qui occupe toujours la deuxième place du groupe 6, avec quatre points d'avance sur l'Angleterre mais un match en plus. Les hommes de Slaven Bilic, qui se déplaceront à Wembley mercredi, ont dominé la Biélorussie (1-0), Rakitic inscrivant l'unique but de la partie.Groupe 7: L'Autriche menace la FranceTenue en échec lors du match aller à Thorshavn, l'Autriche a pris sa revanche en dominant facilement les Iles Féroé samedi à Graz, grâce à un doublé de Janko et un but de Maierhofer (3-1). Un succès qui permet aux Autrichiens de revenir à trois petits points des Bleus.Groupe 9: L'Ecosse croit aux barragesDans un groupe 9 où les Pays-Bas sont d'ores et déjà qualifiés, le dernier enjeu reste la place de barragiste, promise au deuxième: dans cette perspective, l'Ecosse a réalisé une belle affaire ce samedi en dominant à Glasgow la Macédoine 2-0 grâce à des buts de Brown et McFadden. Les Ecossais comptent du coup trois points d'avance sur leurs victimes du jour (et un goal average très nettement favorable) ainsi que sur la Norvège, qui n'a pu faire mieux que match nul en Islande (1-1).ZONE AFRIQUEGroupe A: Le Cameroun respireLes Lions Indomptables peuvent rugir de nouveau. En s'imposant sur la pelouse du leader gabonais (0-2), les protégés de Paul Le Guen ont sorti la tête de l'eau. Après avoir été défaits au Togo (0-1) et neutralisés dans leur antre face au Maroc (0-0), les coéquipiers de Samuel Eto'o pouvaient, en cas de défaite, dire adieu à leurs chances de qualification au Mondial 2010. Emana et Eto'o, tous deux buteurs, ont permis à leur sélection de remporter trois points ô combien précieux pour leur survie dans ce Groupe A.