L'Italie en fête

  • A
  • A
L'Italie en fête
Partagez sur :

Forza Italia ! Le Giro a débuté de la meilleure des manières pour les coureurs italiens. Le contre-la-montre par équipes, qui faisait office de première étape dans les rues de Turin, a été remporté par les HTC-Highroad, devant les RadioShack. C'est l'Italien Marco Pinotti qui revêt le premier maillot rose. Parmi les favoris pour la victoire finale, les meilleures opérations sont pour Vincenzo Nibali et Michele Scarponi.

Forza Italia ! Le Giro a débuté de la meilleure des manières pour les coureurs italiens. Le contre-la-montre par équipes, qui faisait office de première étape dans les rues de Turin, a été remporté par les HTC-Highroad, devant les RadioShack. C'est l'Italien Marco Pinotti qui revêt le premier maillot rose. Parmi les favoris pour la victoire finale, les meilleures opérations sont pour Vincenzo Nibali et Michele Scarponi. Placé sous le signe du 150e anniversaire de l'unité italienne, le Giro s'est offert un beau symbole dès sa première étape avec la prise de pouvoir de Marco Pinotti. Le Lombard a profité de la victoire sans appel de son équipe HTC-Highroad dans le contre-la-montre inaugural dans les rues de Turin pour endosser le premier maillot rose de ce 94e Tour d'Italie. Le train des HTC n'a pas d'égal pour emmener les sprints pour Mark Cavendish lors des étapes en ligne. La formation américaine sait appliquer les mêmes recettes lors de l'exercice chronométrée. Emmenés par de solides rouleurs, avec à leurs côtés des sprinteurs pour relancer la machine, les HTC avaient préparé leur coup, comme lors de la dernière Vuelta dans les rues de Séville où Cavendish s'était emparé du maillot or. Cette fois, le Britannique, beau joueur, s'est écarté dans la dernière ligne droite (pas dans ses habitudes) pour permettre au vétéran Pinotti (35 ans) de troquer sa tunique de champion d'Italie du contre-la-montre contre un maillot rose. Voilà pour le symbole. L'autre enjeu de la journée était d'établir une première hiérarchie entre les favoris. La distance relativement faible (19,3 kilomètres) n'a pas permis de créer de gros écarts, surtout vu le parcours généreux en ascensions qui attend le peloton par la suite. Dans ce classement parallèle, c'est Vincenzo Nibali qui s'en tire le mieux. Le leader de la Liquigas a profité de la 4e place de son équipe pour grappiller deux secondes sur Michele Scarponi (Lampre), huit secondes sur Alberto Contador (Saxo Bank) ou encore 27 secondes sur Roman Kreuziger (Astana). Le principal perdant est Igor Anton, dont la formation Euskaltel a terminé à la 23e et dernière place. Le classement de la première étape (contre-la-montre par équipes): 1.HTC-Highroad 20:59 2.RadioShack 21:09 3.Omega Pharma - Lotto 21:21 4.Liquigas - Cannondale 21:21 5.Garmin-Cervelo 21.23 6.Lampre - ISD 21:23 7.Rabobank 21:25 8.Saxo Bank-SunGard 21:29 9.Sky 21:36 10.Vacansoleil-DCM 21:36 11.Movistar 21:37 12.Androni Giocattoli 21:39 13.BMC Racing Team 21:40 14.Leopard Trek 21:41 15.Quick Step 21:41 16.AG2R 21:48 17.Astana 21:49 18.Geox-TMC 21.52 19.Colnago - CSF Inox 22:01 20.Katusha Team 22:03 21.Acqua & Sapone 22:06 22.Farnese Vini - Neri Sottoli 22:06 23.Euskaltel-Euskadi 22:12