L'Irlande fait le trou

  • A
  • A
L'Irlande fait le trou
Partagez sur :

Auteurs de huit birdies et d'une carte de 64 (-8) samedi, Graeme McDowell et Rory McIlroy sont désormais seuls aux manettes de la World Cup chinoise avant le dernier tour, avec deux coups d'avance sur un trio formé par l'Allemagne, l'Afrique du Sud et les Etats-Unis. Les Français Raphaël Jacquelin et Grégory Bourdy descendent à la 17e place, à sept longueurs du podium.

Auteurs de huit birdies et d'une carte de 64 (-8) samedi, Graeme McDowell et Rory McIlroy sont désormais seuls aux manettes de la World Cup chinoise avant le dernier tour, avec deux coups d'avance sur un trio formé par l'Allemagne, l'Afrique du Sud et les Etats-Unis. Les Français Raphaël Jacquelin et Grégory Bourdy descendent à la 17e place, à sept longueurs du podium. Pas exceptionnels, les Irlandais ont au moins le mérite d'être les plus réguliers. La carte de 64 rendue par Graeme McDowell et Rory McIlroy samedi n'est pas incroyablement basse pour des fourballs, mais les deux derniers vainqueurs de l'US Open ont fait mieux que les Australiens. Seulement auteurs d'un 67, Brendan Jones et Richard Green sont tombés de haut. D'un coup, les voici boutés hors du podium, alors qu'ils étaient en tête la veille, à égalité avec McDowell et McIlroy. Mais la compétition devrait demeurer acharnée lors du dernier jour. En effet, les retours à vitesse grand V de l'Allemagne, de l'Afrique du Sud et à un degré moindre des Etats-Unis, vont forcément mettre la pression sur les Irlandais. Martin Kaymer et Alex Cejka ont fini à 11 coups sous le par avec une carte de 61, à l'instar du duo de choc formé par Louis Oosthuizen et Charl Scwartzel. Quant aux Américains, ils se sont eux contentés d'un 63 mais avaient un peu d'avance auparavant. Les trois équipes pointent à deux coups des Irlandais, qui conservent donc un petit matelas d'avance. Cependant, il faudra tenir la cadence sur les ultimes foursomes face à cette triple menace. "On est là où on veut être avant d'aborder dimanche, se satisfaisait McDowell dans des propos relayés par le site de l'European Tour. Le classement ne voulait pas dire grand-chose jusqu'ici, et si on a deux coups d'avance avant le dernier tour, il reste de superbes équipes, avec de super joueurs." Nul ne sait si le Nord-Irlandais compte Raphaël Jacquelin et Grégory Bourdy parmi eux, mais ces derniers ne peuvent en revanche plus croire à grand-chose. Les deux Français pointent en 17e position, à neuf coups des leaders. Le top 10 de la World Cup après le deuxième tour: 1. Irlande (McDowell-McIlroy) 195 2. Allemagne (Cejka-Kaymer) 197 Afrique du Sud (Oosthuizen-Schwartzel) 197 Etats-Unis (Kuchar-Woodland) 197 5. Australie (Green-Jones) 198 6. Pays-Bas (Derksen-Luiten) 199 7. Italie (F. Molinari-E. Molinari) 200 Mexique (Rodriguez-Serna) 200 9. Corée du Sud (Kim-Park) 201 Ecosse (Gallacher-Laird) 201 Pays de Galles (Davies-Donaldson) 201 ... 17. France (Bourdy-Jacquelin) 204