L'Irlande démarre piano

  • A
  • A
L'Irlande démarre piano
@ Reuters
Partagez sur :

VI NATIONS - Les tenants du titre ont tranquillement battu l'Italie, samedi (29-11).

VI NATIONS - Les tenants du titre ont tranquillement battu l'Italie, samedi (29-11). Une entrée en matière plutôt tranquille. Opposée à la cuillère de bois de l'an passé, l'Irlande s'est imposée sans trop forcer, samedi, lors de l'ouverture du Tournoi des 6 Nations, cuvée 2010 (29-11). Les partenaires de Brian O'Driscoll ont donc fait preuve de sérieux face à une équipe d'Italie, vaillante, mais finalement trop limitée pour inquiéter les auteurs du Grand Chelem 2009 qui rencontreront une tout autre opposition la semaine prochaine, au Stade de France, face au XV de Marc Lièvremont. Tout commence par un record puisque Ronan O'Gara rentre la première pénalité, et devient ainsi le premier joueur à dépasser la barre des 500 points inscrits dans le tournoi des 6 Nations avec 502 points (3-0, 10e). S'ensuit un essai d'école avec un ballon qui chante de la gauche vers la droite et James Heaslip à la conclusion (10-0, 14e). Si Gower réduit la marque sur pénalité (10-3, 26e), Tomas Leary est à la conclusion d'un mouvement initié après une incompréhension italienne sur une touche (23-3, 35e). Les Irlandais vont toutefois subir un instant de décompression et Kaine Robertson contre un dégagement de Kearney pour aller aplatir avant la pause (23-8, 38e). Après une première période plutôt plaisante, au retour des vestiaires, le rythme va franchement baisser avec une équipe irlandaise attentiste et qui s'est bien vite satisfaite de son résultat. Ainsi, si O'Gara répond à Mirco Bergamasco (26-11, 47e), les deux équipes ont du mal à enchaîner les temps de jeu. La domination territoriale est toutefois verte et Paddy Wallace ajoute trois points dans l'escarcelle du XV au Trèfle (29-11, 68e). Si un frémissement signé D'Arcy réveille les spectateurs de Croke Park, le score en reste là et l'Irlande empoche donc un succès aisé qu'elle espère le premier d'un deuxième Grand Chelem de rang. Il faudra toutefois jouer deux périodes, samedi prochain, face aux Bleus.