L'Inter vacille sur son trône

  • A
  • A
L'Inter vacille sur son trône
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Les Milanais sont accrochés par la Fiorentina (2-2).

SERIE A - Les Milanais sont accrochés par la Fiorentina (2-2). Quadruple tenant du titre, l'Inter Milan n'a jamais été aussi près de laisser s'échapper cette cuvée 2010. Leader de la Serie A depuis le 17 octobre et la 8e journée, les Nerrazurri ne tiennent désormais leur fauteuil de leader qu'à un fil. Les Milanais ont en effet été tenus en échec à Florence (2-2), samedi, dans le cadre de la 33e journée, et sont désormais à la merci de l'AS Roma. Alors que, mardi, les hommes de José Mourinho avaient décroché leur billet pour les demi-finales de la Ligue des champions face au CSKA Moscou, et s'apprêtent à affronter le Barça, il se pourrait que seul cet objectif ne trouve désormais grâce aux yeux des joueurs intéristes. Le club court en effet après la coupe aux grandes oreilles depuis 1965, et c'est d'ailleurs cet objectif que le président Moratti a surligné sur la feuille d'objectif de son entraîneur en début de saison. Et Koldrup égalise une minute après le but d'Eto'o... Au coup d'envoi, le technicien portugais aligne son équipe type, mais Julio Cesar se fait surprendre d'entrée par Kerrison, bien servi par Comotto (1-0, 11e). Le Brésilien, qui appartient au Barça, fêtait sa première titularisation dans le club florentin depuis son arrivée en prêt en janvier dernier. Solides défensivement, les partenaires de Sébastien Frey se montrent dangereux en contres et gênent considérablement leurs adversaires. Au retour sur le pré, les Lombards tentent le tout pour le tout et Balotelli entre en jeu pour muscler le front offensif. Mais c'est Sneijder, le génial petit Néerlandais, qui va faire la différence avec deux ouvertures, la première pour Maicon, et c'est Milito qui conclut de près (1-1, 75e). Six minutes plus tard, le lutin batave trouve cette fois Balotelli dans la profondeur et c'est Eto'o qui finit le travail (1-2, 81e). Mais la Viola, dans un sursaut d'orgueil, réagit immédiatement sur corner et c'est le Danois Koldrup qui trouve l'égalisation (2-2, 82e). Avec ce petit point ramené de Toscane, l'Inter Milan peut désormais voir l'AS Roma prendre la pole, si les Romains, qui restent sur 23 matches sans défaite, s'imposent face à l'Atalanta, modeste relégable, dimanche.