L'Inter tombeur de Chelsea

  • A
  • A
L'Inter tombeur de Chelsea
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'Inter Milan a éliminé Chelsea en huitièmes (2-1, 1-0 au retour).

LIGUE DES CHAMPIONS - L'Inter Milan a éliminé Chelsea en huitièmes (2-1, 1-0 au retour). José Mourinho a réussi son pari. De retour pour la première fois à Stamford Bridge mardi, l'entraîneur de l'Inter Milan a joué un vilain tour à son ancien club Chelsea. Vainqueurs à l'aller à San Siro (2-1), ces joueurs ont en effet réédité leur performance en s'imposant sur la plus petite des marges à l'extérieur (1-0), ce qui leur permet d'obtenir leur billet pour les quarts de finale. Avant même le coup d'envoi, "The Special One", comme l'avaient baptisé les fans des Blues, avait préparé une petite surprise à son homologue Carlo Ancelotti, en titularisant trois attaquants, Milito, Eto'o, Pandev, soutenus par un meneur de jeu, Sneijder. Malgré cette tactique résolument offensive, les Nerazzurri ont d'abord brillé par leur solidité défensive. Drogba, Anelka et Malouda n'ont en effet jamais véritablement réussi à prendre le dessus sur une défense lombarde particulièrement efficace, mais aussi parfois à l'extrême limite de la régularité, comme Walter Samuel, qui, comme au match aller, a ceinturé l'Ivoirien sur quasiment tous les corners. La surprise CSKA Moscou En panne d'inspiration face ce bloc hermétique, Chelsea n'est parvenu qu'à mettre le feu en fin de première période et en début de seconde, mais Nicolas Anelka s'est montré maladroit dans le dernier geste, alors que Julio Cesar a repoussé la tentative croisée de Florent Malouda (52e). A l'affût du moindre contre, l'Inter va finalement réussir à faire la différence grâce à la qualité de passe de Wesley Sneijder et l'opportunisme de Samuel Eto'o. Profitant d'une ouverture lumineuse du Néerlandais, le Camerounais, plutôt discret jusqu'à présent, s'échappe à la limite du hors-jeu et remporte son duel face au gardien d'une frappe du pied droit (1-0, 78e). L'expulsion de Didier Drogba (86e), coupable d'un accrochage peu évident avec Thiago Motta dans la surface transalpine, met définitivement fin aux espoirs des Blues, qui concèdent leur première défaite à domicile en Ligue des Champions depuis près de quatre ans. Une grosse désillusion pour le club de Roman Abramovitch, qui avait toujours au moins accédé aux demi-finales de l'épreuve ces trois dernières saisons. A l'inverse, l'Inter Milan, dernier représentant de l'Italie dans la compétition, tient son billet pour le tour suivant, tout comme la surprenante équipe du CSKA Moscou, qui a surpris le FC Séville sur sa pelouse (1-2), après avoir obtenu le nul à l'aller (1-1).